Accueil Politique Burkina: Maurice Konaté prend les rênes de la province du Kadiogo

Burkina: Maurice Konaté prend les rênes de la province du Kadiogo

Le nouveau Haut-Commissaire du Kadiogo, Maurice Konaté

Le nouveau Haut-Commissaire de la province du Kadiogo, Maurice Konaté, a officiellement pris fonction, jeudi 4 août 2022, à Ouagadougou, et a dès lors invité «toutes les composantes de la population à se donner la main pour construire cette province». Il remplace à ce poste Boureima Sawadogo qui a, quant à lui, été nommé Secrétaire général de la région du Sahel.

Nommé en Conseil des ministres du 13 juillet 2022 comme Haut-Commissaire de la province du Kadiogo, Maurice Konaté a été officiellement installé, le jeudi 4 août 2022, dans ses nouvelles fonctions par le Secrétaire général de la région du Centre, Joseph Ouédraogo. C’est dans une salle pleine à craquer, au sein du Haut-Commissariat, que Maurice Konaté a pris le bâton de commandement de la province du Kadiogo, en présence du personnel qui a sonné la mobilisation pour ce moment solennel.

De la gauche vers la droite, le Haut-Commissaire entrant, le SG du Centre et le Haut-Commissaire sortant

Le tout nouveau Haut-Commissaire du Kadiogo est un fin connaisseur de l’Administration pour avoir occupé plusieurs postes dans ce milieu. En effet, Maurice Konaté a été Secrétaire général de la mairie de Gourcy, dans le Zandoma au Nord,  de décembre 2006 à février 2011, ensuite Secrétaire général de la province du Soum dans le Sahel entre octobre 2013 et septembre 2017, puis Haut-Commissaire de la Komondjari dans l’Est, d’octobre 2017 à mai 2019. Il était jusque-là Haut-Commissaire de la province du Séno dans le Sahel, un poste qu’il occupait depuis juin 2019.

Aussitôt installé dans ses nouvelles fonctions, Maurice Konaté a tenu à remercier ses devanciers qui «ont fait un travail formidable» et a promis de s’inscrire dans la même dynamique afin d’aider la province à «aller de l’avant».

Le Haut-Commissaire sortant, Boureima Sawadogo (au micro)

«Nous prenons les rênes de cette province au moment où la fonction de Haut-Commissaire est combinée avec la fonction de président de délégation spéciale, c’est donc dire que la tâche est très grande», a déclaré cet averti de l’Administration publique, avant d’appeler «toutes les composantes de la population du Kadiogo à se donner la main pour construire cette province». Maurice Konaté a également lancé un appel à l’endroit des membres des délégations spéciales des arrondissements et des communes rurales, les invitant «au travail pour l’intérêt général».

Prenant la tête de cette province aux six communes rurales et une commune urbaine (celle de Ouagadougou) dans un contexte d’insécurité, M. Konaté a invité les populations à la collaboration avec les forces de sécurité afin de résorber ce problème.

Le personnel du Haut-Commissariat a répondu présent à la cérémonie d’installation

Quant au Haut-Commissaire sortant, Boureima Sawadogo, il dit quitter ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli. «Je crois avoir accompli ce qui m’était dévolu comme mission». Il a remercié ses différents collaborateurs pour l’accompagnement qu’ils lui ont témoigné au cours de ses années de service.

Pour le Secrétaire général de la région du Centre, M. Sawadogo a abattu un «énorme travail» en termes d’action de promotion de la paix et de la cohésion sociale au niveau de la province et dans la mise en œuvre des actions de développement de ladite province. C’est sans doute ce qui lui a valu le mérite d’être nommé au cours du Conseil des ministres du 13 juillet dernier, comme Secrétaire général de la région du Sahel.

Le Haut-Commissaire sortant a reçu des cadeaux d’adieu de la part de ses désormais anciens collaborateurs en guise de remerciements et de reconnaissance pour le temps de service passé ensemble.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire