Accueil Société Burkina: plus de 52 000  sachets de boisson frelatée et 96 kg de...

Burkina: plus de 52 000  sachets de boisson frelatée et 96 kg de cannabis saisis dans le Centre-sud

Des produits frelatés dans les mains de la Police

Plus de 52 000 sachets de boisson frelatée et 96 kg de cannabis ont été saisis, dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 novembre 2022, par la Police à Pô, chef-lieu de la province du Nahouri dans la région Centre-Sud au Burkina Faso. Un réseau de quatre personnes a été démantelé.

Au Burkina Faso, la Police nationale a intercepté, dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 novembre 2022, plus de 52 000 sachets de boisson altérée et contenus dans un emballage de 236 cartons à Pô, une ville de la province Nahouri et située près de la frontière avec le Ghana.

Également, 28 Kg de produits prohibés ont été collectés lors de cette opération policière menée par l’Antenne Régionale de l’Unité Anti-Drogue de Pô (AR-UAD/Pô) qui, à l’issue a démantelé un réseau criminel composé de quatre individus. Une interpellation réussie grâce à la collaboration des populations locales, selon les enquêteurs de la Police.

Il est à noter, en effet, que depuis le début de l’année 2022 jusqu’à la mi-novembre, l’AR-UAD/Pô a, dans le cadre de ses missions, interpellé et déféré en prison une vingtaine d’individus pour trafic et consommation de stupéfiants dans la région du Centre-sud.

Par ailleurs, la Police nationale invite les populations à se départir de tels actes puis à poursuivre la dynamique de la dénonciation de tout cas suspect aux différents numéros verts que sont les 17, 16 et 1010.

Au Burkina Faso, la pauvreté et le chômage conduisent à l’expansion de la fraude, selon certaines organisations de la société civile. Ainsi, plusieurs jeunes importent des produits depuis le Ghana sans aucune déclaration à la Douane. Le meilleur moyen de combattre la consommation des boissons frelatées de même que la fraude, poursuivent-elles, c’est d’investir dans la formation professionnelle des jeunes.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire