Accueil A la une Burkina: un parti de l’opposition suspendu pour trois mois

Burkina: un parti de l’opposition suspendu pour trois mois

1148
0

Le Front Patriotique pour le Renouveau (FPR) du Dr Aristide Ouédraogo, un parti de l’opposition burkinabè, a été suspendu pour trois mois à compter de ce mercredi 13 novembre 2019, date de la signature de l’arrêté par le  ministre Siméon Sawadogo en charge de l’Administration territoriale.

Le ministre Sawadogo invoque des dispositions dont l’article 30 de la loi N° 032-2001/AN du 29 novembre 2001 portant Charte des partis et formations politiques au Burkina Faso qui sanctionne les dernières  sorties médiatiques du FPR.

« Les activités du FPR sont suspendues à titre conservatoire, au motif que les propos tenus par Aristide Ouédraogo, président du FPR lors des déclarations publiques des 3 et 11 novembre 2019 portent atteinte aux dispositions des articles 3, 4, 20 et 21 de la loi ci-dessus nommée », précise l’arrêté.

Lors de ses récentes sorties médiatiques, Aristide Ouédraogo a appelé à la démission du gouvernement de Christophe Dabiré. Face au contexte sécuritaire difficile que traverse le Burkina, les responsables du FPR qui ont dénoncé à mainte reprises « l’incapacité » du gouvernement, jugent « très alarmante » cette situation.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire