Accueil Economie Burkina: un salon dédié aux véhicules à Ouaga du 4 au 9...

Burkina: un salon dédié aux véhicules à Ouaga du 4 au 9 décembre 2018

1158
0
Le Promoteur, Basile Oubda, (2e à gauche): « J’ai initié ce salon professionnel en Afrique pour tout révéler sur les voitures »

Ouagadougou abritera du 4 au 9 décembre 2019 un salon professionnel dédié aux véhicules neufs, d’occasion et accessoires. C’est au cours d’un point de presse tenu ce mardi 9 octobre 2018, à Ouagadougou, que l’annonce a été faite aux Hommes de média par le promoteur Basile Oubda. Première expérience, le promoteur confie que ce type de salon s’avère être une première en Afrique en général et au Burkina Faso en particulier.

Le secteur automobile au Burkina Faso subit une forte demande due à l’explosion du marché minier et les grands chantiers en construction. C’est fort de ce constat que le promoteur Basile Oubda a initié ce salon auto market prévu se tenir du 4 au 9 décembre 2018 dans l’enceinte du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO).

A en croire M. Basile Oubda, il s’agit d’un marché de l’automobile qui se veut être le principal carrefour en Afrique de l’Ouest. En tant qu’une première en Afrique, le promoteur a confié que ce salon sera une opportunité pour tout révéler sur des voitures neuves ainsi que celles d’occasions.

Aux dires de M. Oubda, sont attendus à ce cadre d’échange plus de 100 revendeurs de véhicules neufs, d’occasions, et de pièces de rechanges ainsi que plus de 10 000 visiteurs en provenance de 20 pays. « Il a pour ambition de réunir, pour des relations commerciales, les acheteurs professionnels, les particuliers, des concessionnaires de véhicules, des distributeurs de pièces détachés, d’accessoires et de consommables autos, des start-up innovantes au marché africain » a-t-il poursuivi.

Selon le promoteur, ce salon prévoit un menu diversifié tant pour les exposants que pour les visiteurs. En effet, il y aura une exposition de plus de 300 véhicules repartis en plus de 40 marques. Aussi, les participants auront droit à des essais gratuits et des ventes à des prix accessibles. Quant aux professionnels, ils auront droit à un cadre aménagé pour tenir des rencontres B to B (Business to Business).

Au-delà de l’aspect business (affaire), ce salon se veut un cadre de réflexion. A cet effet, sont prévus des panels animés par d’imminentes personnalités au nombre desquels a été cité le ministre en charge des Transports, Vincent Dabilgou et des professionnels de l’automobile.  

Par Alimatou SENI (Stagiaire)

Laisser un commentaire