Accueil Economie Campagne cotonnière de la SOFITEX : le pool bancaire national met à disposition...

Campagne cotonnière de la SOFITEX : le pool bancaire national met à disposition 70 milliards

Le directeur général de la SOFITEX (à gauche) et le chef de file du pool bancaire (à droite) signant la convention de financement

La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) et le pool bancaire constitué de 12 institutions ont procédé à la signature d’une convention de financement, ce 8 décembre à Ouagadougou, d’un montant de 70 milliards de Francs CFA.

La Société burkinabè des Fibres textiles (SOFITEX) a reçu son cadeau de noël, avant l’heure. En effet, elle a signé une convention de financement  de la campagne cotonnière 2017/2018 avec un pool constitué par 12 banques installées au Burkina Faso, d’un montant de 70 milliards de F CFA pour une production attendue de 563 000 tonnes.

Le directeur général de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo

Ce fond qui couvre 51% des besoins de la Nationale des fibres textiles, selon son directeur général, Wilfried Yaméogo, servira à l’achat du coton graine auprès des producteurs, au transport du coton vers les 15 usines d’égrenage dont dispose la SOFITEX, à l’évacuation de la fibre de coton vers les ports d’embarquement de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Bénin, puis à l’achat et au dispatching des intrants. L’impact de ce « flux d’argent injecté en milieu rural réduit considérablement la pauvreté », a fait savoir Wilfried Yaméogo.

Aussi, il a ajouté qu’ « il est prouvé que la cotonculture booste la production céréalière, car les plus grands producteurs de coton sont aussi les meilleurs producteurs de céréales ».

Les banques par la voix du chef de file du pool, Cheick Travaly, directeur général de ECOBANK, en acceptant de s’engager pour la campagne cotonnière de 2017/2018, sur la base de la « confiance », ont précisé que le taux de remboursement des engagements de l’année passée était à 95% au 31 octobre 2017. A ce jour, ce crédit est « intégralement remboursé par la SOFITEX alors que son échéance n’est fixée qu’au 31 mars 2018″.

Le chef de file du pool bancaire, Cheick Travaly, directeur général de ECOBANK Burkina

 

Cheick Travaly a aussi confié à l’occasion que le taux d’intérêt applicable aux crédits de campagne qui était de 8,25% a été revu à la baisse. Ainsi, il est à 6% pour la saison cotonnière 2017/2018 : « Le pool bancaire veut faire plus », a lancé le directeur général de ECOBANK, chef de file du pool bancaire.

Le pool bancaire national comprend ECOBANK Burkina, la Banque atlantique, BCB, BDU, BICIA-B, BOA, BSIC, Coris Bank international, CBAO, ORABANK, Société générale, UBA.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire