Accueil Société Célébrons 8-Mars autrement au Burkina: plus 16 millions F CFA et des...

Célébrons 8-Mars autrement au Burkina: plus 16 millions F CFA et des dons en nature collectés au profit des déplacés

268
0
Des dons collectés

Plus de 16 millions F CFA et des dons en nature ont été collecté, par le comité qui a lancé le 7 février 2020 un appel à célébrer autrement le 8-Mars, au profit des personnes déplacées internes à cause des attaques armées qualifiées de «terroristes».

L’appel à célébrer le «8-Mars autrement» lancé en février 2020 a «reçu un écho très favorable auprès des Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur et des amis du Burkina», selon la présidente du Comité pilote Rita Sawadogo, déclarant avoir pu collecter la somme de 16 512 390 F CFA et des dons en nature, notamment du riz, du maïs, farine, du savon, de l’huile, des pagnes et des vêtements.

Résultats de la collecte à la date du 27 mai 2020

«Le Comité a décidé d’acheter des vivres et diverses autres provisions avec la somme collectée» pour ajouter aux dons en nature, afin de les dispatcher aux personnes déplacées internes, a affirmé Mme Sawadogo.

Les dons collectés sont repartis, par le comité, au regard des statiques récentes publiées par le CONASUR sur l’installation des déplacés internes dans les régions du Burkina, a dit la présidente du comité. Ainsi 2/3 des dons collectés à Ouagadougou iront au Centre-Nord, l’autre tiers restant sera partagé entre la province du Soum et la Boucle du Mouhoun. La collecte de Bobo-Dioulasso va en renfort à la Boucle du Mouhoun et celle de Banfora ira dans les Cascades et le Sud-Ouest (Dano).

Des membres du comité Célébrons le 8-Mars autrement

«Afin d’augmenter la quantité des dons dans les autres localités ayant effectué la collecte, le comité central est venu en appui financier aux comités régionaux à hauteur des montants suivant : 300 000 F CFA au Houet, Cascades 200 000 F CFA, Sud-Ouest (Dano) 200 000 F CFA et 200 000 F CFA au Sahel (Djibo)», a poursuivi Mme Sawadogo.

Attaques armées au Burkina: des femmes plaident la cause des déplacés internes

Les dons ont été remis à l’OCADES Caritas Burkina qui se chargera de les acheminer. «C’est un sentiment de joie, parce que le comité qui a fait cette collecte de dons a reconnu une expertise de l’OCADES et nous a fait confiance», s’est exprimé Rita Zoungrana né Congo, chef du département solidarité humaine au secrétariat général de l’OCADES Caritas Burkina qui a remercié ce comité qui «a bien voulu passé par (sa structure) pour atteindre les bénéficiaires réels».

Rita Zoungrana né Congo, chef du département solidarité humaine au secrétariat général de l’OCADES Caritas Burkina

Mme Zoungrana a fait savoir que pour le partage des dons, l’OCADES travaille en général sur des critères de vulnérabilités et ces critères sont toujours affinés avec les bénéficiaires eux-mêmes sur le terrain. «Nos équipes au niveau de ces zones vont s’asseoir avec les bénéficiaires pour voir comment, quels critères seront retenus afin que chacun puisse trouver son compte», a-t-elle conclu.  

«Nous sommes très très satisfaits de l’élan de solidarité manifesté à notre appel … Notre grande satisfaction est que des femmes et des hommes ont compris et intégré que nous pouvons célébrer autrement le 8-Mars, en variant et améliorant son contenu», s’est réjoui Rita Sawadogo, présidente du comité pilote, qui informe que la collecte de dons se poursuit.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire