Accueil Politique Chancellerie des Ordres burkinabè : l’Ordre de l’Etalon en proposition à la place...

Chancellerie des Ordres burkinabè : l’Ordre de l’Etalon en proposition à la place de l’Ordre national

Parmi les propositions faites au cours d’un atelier organisé par la Grande chancellerie des Ordres, du 26 au 28 septembre 2017 à Ouagadougou, il ressort celle sur le remplacement de l’Ordre national par  l’Ordre de l’Etalon.

Le Grand chancelier des Ordres burkinabè, Colonel André Roch Compaoré, a indiqué que parmi les préoccupations qui vont faire l’objet des réformes, la Grande chancellerie propose l’Ordre de l’Etalon à la place de l’Ordre national. Cette proposition fait suite à la mise en œuvre des recommandations de la Conférence des Grandes chancelleries des ordres nationaux d’Afrique francophone subsaharienne et de France, qui aimeraient que les Ordres de chaque pays membre aient des connotations qui reflètent leur différente culture.

Et cela tombe à pique suite à ce constat du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré: « Depuis quelques années, l’administration des Ordres burkinabè présente des insuffisances et des lacunes liées essentiellement à la vétusté des textes, des règlements d’organisation, de la gestion des Ordres burkinabè ainsi que le fonctionnement de l’institution elle-même ». Dans ces conditions, « la relecture des différents textes constitue un impératif pour permettre à la Grande chancellerie d’être en phase avec les réalités actuelles et de faire preuve d’efficacité dans l’accomplissement de sa mission », a-t-il proposé.

Du reste, le thème retenu tourne autour de cela : « Quelles réformes pour une meilleure administration des ordres burkinabè ? ».

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire