Accueil Economie Coronavirus au Burkina: la gratuité de l’eau évaluée à «plus de six...

Coronavirus au Burkina: la gratuité de l’eau évaluée à «plus de six milliards de FCFA» (ministre)

Niouga Ambroise Ouédraogo, ministre de l'Eau et de l'Assainissement

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a annoncé lors d’une conférence de presse ce mardi 7 avril 2020 que « plus de six milliards francs CFA » seront dégagés pour supporter les mesures dans le secteur de l’eau, dans le cadre des décisions prises par le chef de l’Etat, Roch Kaboré, en vue de lutter contre le Coronavirus qui touche déjà 264 personnes au Burkina.

Cette conférence a permis au ministre Niouga Ambroise  Ouédraogo d’expliquer dans les détails, les mesures annoncées par le président du Faso, en vue de soulager les populations soumises depuis près de trois semaines à un couvre-feu, à l’arrêt du transport commun et à la fermeture des marchés importants du pays, entre autres.

Dans son adresse à la Nation le 2 avril, le chef de l’Etat burkinabè a annoncé que l’Etat allait prendre en charge les factures d’eau des ménages moyens. Cette mesure concerne « les factures d’eau de la tranche sociale et la gratuité de la consommation au niveau des bornes fontaines, l’annulation des pénalités sur les factures de l’ONEA, la prise en charge des factures d’eau des marchés et yaars.

Pour ce qui est de la gratuité des factures d’eau de la tranche sociale, le ministre de l’Eau a précisé qu’elle concerne « les branchements de 0 à 8m3. Par conséquent, tout consommateur qui aura consommé plus de 8m3 payera le surplus ».

La prise en charge des factures de la tranche sociale coûtera à l’Etat « plus de 3 milliards 298 millions de francs CFA », a laissé entendre Niouga Ambroise Ouédraogo qui a poursuivi, en disant que la mesure de gratuité de l’eau au niveau des bornes fontaines, quant à elle s’élèvera à « plus de 2 315 000 FCFA ».

Le ministre Ouédraogo a estimé le coût de l’annulation des pénalités à « 415 millions de francs CFA » avant de souligner que la mesure concernant la prise en charge des factures d’eau dans les 36 marchés et yaars fermés coûtera 50 millions FCFA ».

Pour la gratuité au niveau des bornes fontaines, le ministre est clair : « Au niveau des bornes fontaines, l’eau est servie gratuitement à tout usager qui s’y présente ». A ce niveau, il a prévenu que « tout contrevenant se verra retirer son contrat ».

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire