Accueil A la une Corruption: l’opposition déplore le rang du Burkina

Corruption: l’opposition déplore le rang du Burkina

1089
0
photo d'illustration

L’opposition burkinabè a déploré, ce mardi 28 janvier 2020, lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, le rang qu’occupe le Burkina, dans le rapport de Transparency international sur la corruption dans le monde.

Le rapport 2019 de Transparency international classe le Burkina à la 85ème place avec un score de 40 sur 100.

« Au total, entre 2016 et 2019, le régime du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) a réussi, en quatre ans de mandat présidentiel, la triste performance de hisser le pays des hommes intègres de la 72e place à la 85e place dans le classement de Transparency international », a soutenu le Président Augustin Loada du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), pour qui cela signifie que le Burkina « avec un score oscillant entre 42 et 41 sur 100, est perçu comme de plus en plus corrompu ».

« Que font donc nos institutions chargées de lutter contre la corruption ? Ont-elles été anesthésiées par le régime en place ? Où sont donc passées les promesses d’une gouvernance vertueuse ? », s’interroge l’opposition, notifiant sa crainte qu’en cette année électorale, la situation ne s’empire.

Elle a lancé un appel à tous les acteurs de la lutte contre la corruption à se mobiliser pour juguler ce phénomène qui annihile les efforts de développement et de consolidation de la fragile démocratie et nourrit les griefs des populations locales contre l’Etat central, facilitant ainsi l’infiltration de nos communautés par les groupes terroristes.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire