Accueil A la une Covid-19: les Africains encore pris pour cobayes!

Covid-19: les Africains encore pris pour cobayes!

2481
0
La vidéo très virale a révolté plus d'un en Afrique et dans le reste du monde (Ph. youtube.com)

Révoltant! Scandaleux! Incroyable! Choquant! Honteux! Aucun qualificatif n’a été de trop pour condamner ces propos de deux scientifiques qui discutaient de la possibilité de tests de vaccin contre la maladie à coronavirus. Les réactions spontanées se sont enchainées pour exprimer la colère de ces millions d’Africains comparés à des inconscients, «des prostituées hautement exposées et qui ne se protègent pas et sur lesquelles on essaie des choses». Questions: Où sévit davantage le Covid-19? Y’a-t-il plus de cas et de morts dans toute l’Afrique réunie que les seules France, Italie, Espagne et Etats-Unis? D’où viennent le plus de demandes en masques pour les malades, les soignants et les policiers? Pour atteindre malheureusement l’Afrique, d’où est venu le Covid-19, si ce n’est majoritairement de la France, de l’Italie, de l’Espagne, en tout cas de l’Occident?

Et pourquoi donc Jean Paul Mira, chef du service réanimation de l’hôpital Cochin de Paris et le Professeur Camille Locht, chercheur microbiologiste à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) ne proposent pas de tester ces fameux vaccins sur leurs compatriotes qui, tombent comme des mouches pulvérisées à l’insecticide? Pourquoi ramener l’Afrique à ce statut de laboratoire grandeur nature après l’avoir considérée comme une poubelle où tous les déchets occidentaux, matériels comme humains, sont déversés à longueur de journée, malheureusement avec la complicité active ou passive de dirigeants africains uniquement guidés par leurs intérêts personnels et très égoïstes? Le chapelet des interrogations peut être égrené à satiété sans qu’on ne parvienne à trouver la réponse à ce cynisme criminel d’Occidentaux hypocrites, qui tapotent avec un paternalisme suranné les épaules de leurs «amis» africains qu’ils auraient plutôt aimés giflés.

C’est simplement triste! Finalement, cette maladie n’a visiblement pas atterri en Afrique fortuitement. On peut penser sans risque de se tromper que le virus a été envoyé sur le continent pour en faire par la suite, un vaste laboratoire de cobayes vivants. Pique-toi toi-même, comme l’a dit l’autre et laisse les Africains vivre tranquillement dans leur insouciance qui ne les empêche pas de vivre heureux dans cette chaleur et cette solidarité humaine que vous leur enviez tant. Certes, ils sont pauvres, mais ils sont devenus indigents parce qu’ils vous laissent piller en toute impunité les richesses de leur sous-sol et leurs matières premières qui leur reviennent en produits finis qu’ils consomment sans modération pour faire marcher l’économie occidentale. Ils sont contraints de vous tendre la sébile aujourd’hui parce que par le biais de la honteuse traite des noirs, vous aviez décimé le continent de ces bras valides et continuez à lui piquer les meilleurs de ses cadres. Visiblement, le crime était en préparation depuis belle lurette, et ce serait trop facile pour ces auteurs de vouloir rattraper cette grosse vilenie des scientifiques en la présentant comme fake news ou comme des interprétations erronées.

Des vidéos semblables à celle de LCI circulaient sur les réseaux sociaux depuis le début de cette pandémie, prévenant les Africains de ces tests de vaccin qui arrivaient et qui pourraient avoir pour but d’inoculer d’autres maladies et de tuer. Notre esprit trop cartésien nous avait justement fait prendre ces audios et vidéos pour des inepties, misant encore sur la bonne foi de ces scientifiques et politiques qui n’ont d’autres objectifs que de s’entraider pour semer le chaos sur un continent dont le riche sous-sol fait bien des envieux. Pourvu que les Africains fassent bloc contre ces nouvelles stratégies machiavéliques pour continuer le pillage systématique de l’Afrique, au profit d’un Occident à la recherche de tout moyen pouvant relancer leur économie à bout de souffle.

Que va-t-il se passer maintenant que cette vidéo a été retirée du site web de LCI, mais a pu faire le tour du monde? Des Africains, notamment ceux qui nous gouvernent, pour sauver leurs fauteuils, vont-ils laisser rentrer dans leurs pays ces tests vaccins à polémique? En tout cas, l’Afrique peut compter aujourd’hui sur une opinion, même si pour un bout de pain ou contre la promesse de protection d’un pouvoir volé au peuple, certains seront prêts à tendre bras et pieds pour recevoir ce fameux vaccin. Heureusement que tous, et ils sont peut-être les plus nombreux, ne sont pas racistes ou mus que par des intérêts économiques. Et si cet échanges entre scientifiques n’était qu’un mauvais rêve?

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire