Accueil Chez nos confrères Crise au Venezuela: 35 morts et 850 arrestations en une semaine de...

Crise au Venezuela: 35 morts et 850 arrestations en une semaine de manifestations

1041
0
Manifestation au Venezuela

Juan Guaido, le président du Parlement vénézuélien, s’est autoproclamé « président en exercice » du Venezuela. Plusieurs pays, dont la France, enjoignent le président Nicolas Maduro de convoquer des élections très rapidement, faute de quoi elles reconnaîtront Juan Guaido président, à la suite de Donald Trump et de plusieurs Etats.

Le chef de l’Etat vénézuélien Nicolas Maduro affronte une nouvelle semaine de pression de son opposant Juan Guaido, député de droite de 35 ans et président du Parlement, qui s’est autoproclamé président.

Selon un dernier bilan des ONG, 35 personnes ont été tuées et 850 autres arrêtées depuis le début du mouvement.

Juan Guaido appelle à deux nouvelles manifestations : mercredi, « pour exiger des forces armées qu’elles se mettent du côté du peuple », puis samedi, « pour accompagner le soutien de l’Union européenne et l’ultimatum ».

Six pays européens (Espagne, France, Allemagne, Royaume-Uni, Portugal, Pays-Bas) ont donné à Nicolas Maduro jusqu’à dimanche pour convoquer des élections, faute de quoi ils reconnaîtront Juan Guaido comme président.

Le pays pétrolier, ruiné après avoir été le plus riche d’Amérique latine, est au centre de l’échiquier diplomatique international avec cette crise : du côté de Guaido se trouvent notamment les Etats-Unis, une grande partie de l’Europe et de l’Amérique latine, tandis que Maduro est soutenu par la Russie, la Chine, la Corée du Nord, la Turquie ou encore Cuba.

Source : LCI.fr

Laisser un commentaire