Accueil Monde Décès de Gon Coulibaly: « Le jeu politicien n’a pas droit de cité...

Décès de Gon Coulibaly: « Le jeu politicien n’a pas droit de cité en cette circonstance » (Guillaume Soro)

716
0
Guillaume Soro (à gauche) et Amadou Gon Coulibaly

L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kibafori Soro, a déclaré, dans une note, que « le jeu politicien n’a pas droit de cité en cette circonstance » de la disparition soudaine du chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, ce mercredi 8 juillet 2020.

« J’apprends ce soir le décès du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire M. Amadou Gon-Coulibaly avec qui j’ai partagé une longue fraternité même si ces temps-ci je n’ai pas eu l’opportunité de lui parler », regrette Guillaume Soro dans son écrit.

« A cet instant de grande tristesse pour ma famille et moi, nos pensées vont à l’endroit de son épouse et de ses enfants. Nos épouses et nos enfants se fréquentent depuis la longue traversée de désert des années 2002 en France », salue le candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne.

Selon ses propros, les liens entre lui et Gon-Coulibaly, « n’ont jamais été érodés en dépit de l’atmosphère politique ambiante ». Ensuite, le président de Génération et Peuples solidaires (GPS) présente ses condoléances « au couple présidentiel qu'(il) sait meurtri par ce subit décès », mais aussi « à la Côte d’Ivoire qui perd un de ses fils,  particulièrement la région du Poro ».

Après avoir présenté ses « sincères condoléances à chacun et à chacune », Guillaume Soro estime que « ces moments douloureux doivent nous amener à méditer la condition humaine et le jeu politicien n’a pas droit de cité en cette circonstance ».

« Je prie Dieu le tout puissant de nous apporter la consolation. Que Dieu ait son âme et qu’il repose en paix », conclut la note du candidat du GPS, Soro Guillaume Kigbafori.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire