Accueil Communiqué de presse «Dossier controversé des hélicoptères»: le MPCN annule ses actions de protestations

«Dossier controversé des hélicoptères»: le MPCN annule ses actions de protestations

Ceci est un écrit du Mouvement des Patriotes pour la Cohésion Nationale (MPCN) qui revient sur sa déclaration du 13 juillet 2022 portant sur le «dossier controversé des hélicoptères». Après avoir reçu des informations sur le sujet, il a décidé d’annuler les actions de protestations qu’il avait prévu organiser dans les jours à venir.

Déclaration

Dans le cadre de sa mission première, la veille citoyenne, le Mouvement des Patriotes pour la Cohésion Nationale (MPCN) avait par voie de presse le 13 juillet 2022 interpellé l’autorité sur la suite de cette affaire dite des hélicoptères qui avaient suscitées beaucoup de débats au dernier trimestre 2021. La question principale pour notre mouvement dans sa mission de mener un plaidoyer pour un équipement efficace des forces de défense et de sécurité (FDS) dans la lutte contre l’insécurité était de savoir si le marché des hélicoptères avait été finalement bien exécuté avec l’avènement des nouvelles autorités. Comme nous l’avons aussi relevé dans l’écrit précédent, il ne s’agissait pas de mettre sur la place publique des informations subtiles stratégiques sur la dotation de notre flotte.

À travers une démarche rigoureuse, nous sommes allés à la recherche de l’information vraie sur le sujet. Il ressort des informations reçues qu’après la période des difficultés liées au marché connue de l’opinion, tout serait finalement rentré dans l’ordre. Le marché aurait bel et bien été exécuté, et les appareils opérationnels. Étant dans un contexte sécuritaire assez délicat, le devoir de réserve et la fibre patriotique nous obligent à ne pas rentrer dans les moindres détails.

Ceci étant, à la lumière des nouvelles informations reçues, le MPCN annule les actions de protestations républicaines qu’il avait prévu organiser dans les jours à venir sur ce dossier.

Pour le MPCN

Christophe OUEDRAOGO

(Président)

Laisser un commentaire