Accueil Société Double attaque à Ouagadougou: des psy pour les agents de BBS

Double attaque à Ouagadougou: des psy pour les agents de BBS

Dr Félicité Traoré (à droite) s'entretenant avec un agent de la BBS

Les premiers responsables de la Brigade Burkinabè de Surveillance (BBS) ont témoigné, ce mercredi 7 mars,  de la compassion et de la solidarité à leurs agents postés au niveau de certaines institutions privées et publiques qui sont situées aux alentours des deux sites attaqués le 2 mars à Ouagadougou. Le président du Comité exécutif de BBS-Holding, Arouna Nikièma, a loué cette initiative du groupe, de profiter des services d’un cabinet de psychologie pour suivre environ une cinquantaine d’agents qui ont subi des traumatismes liés à l’attaque qui a fait huit militaires.

C’est étant convaincu que d’une manière ou d’une autre, ses agents ont contribué aux évacuations sécuritaires et ont connu naturellement l’impact de la déflagration, que Arouna Nikièma a décidé d’une prise en charge totale des agents qui sera supportée par BBS, en vue de les «aider à essayer de gérer (leur) plaie psychologique».

Le président du Comité exécutif de la Brigade Burkinabè de Surveillance (BBS-Holding), Arouna Nikièma

Les agents de BBS «étaient dans un environnement qui ne leur était pas habituel car ils étaient dans un champ de guerre urbain», a dit le président du comité exécutif du groupe, ajoutant qu’il était donc du devoir de la société de les «soutenir» en faisant venir un cabinet de psychologie pour les écouter et les aider à surpasser cette situation.

BBS «n’a pas déploré de blessés physiques dans ses effectifs», a fait remarquer Arouna Nikièma qui a profité de l’occasion pour présenter ses condoléances à toutes les familles éplorées et souhaiter prompt rétablissement à tous ceux qui sont blessés physiquement.

Le directeur général de la Brigade burkinabè de Surveillance (BBS), Boureima Sawadogo

Le directeur général de BBS, Boureima Sawadogo a noté que les agents qui doivent être suivis par le cabinet étaient postés précisément au niveau du siège de la Société nationale de l’électricité du Burkina Faso (Sonabel), de la banque SGBF, de Ecobank et de l’Agence Française de Développement (AFD) situées aux alentours de l’état-major général des armées qui a connu la plus forte déflagration à la suite de l’explosion d’un véhicule bourré d’explosifs. Des agents de BBS étaient également postés dans l’enceinte des services du Trésor public qui est situé non loin de l’ambassade de France, site ayant été également attaqué par les assaillants, a ajouté M. Sawadogo.

«Nous allons évaluer tout ce qui est comportement traumatisant», a affirmé la psychologue, Dr Félicité Traoré, qui a indiqué que la «consultation consistera à évaluer les troubles psychologiques et à assurer la prise en charge des agents».

L’un des agents a confié à la presse qu’après avoir subi l’attaque depuis la société où il était posté et dont les vitres ont été soufflées par les détonations, «il avait des troubles de sommeil».

Par Mathias BAZIE

1 Commentaire

  1. Bravo BBSHOLDING
    Une Société d’une dimension Internationale avec de plus en plus une DIMENSION SOCIALE. Cette initiative même étant la première restera à jamais marquée dans l’esprit de leurs agents, qui ne manqueront pas de savoir soutenus dans de pareils cas.
    Bon vent et surtout du courage à BBS HOLDING/ BBSFIRST SECURITY

    KODE

Laisser un commentaire