Accueil A la une Drame de Banlo: le président du Faso «condamne l’assassinat barbare»

Drame de Banlo: le président du Faso «condamne l’assassinat barbare»

Le président du Faso (Photo Présidence du Faso)

Le président du Faso a regretté le décès accidentel du 27 août 2021 à Banlo qui est survenu dans la commune rurale Bouroum Bouroum au Sud-ouest du Burkina. Roch Marc Christian Kaboré a «condamné énergiquement l’assassinat barbare des (trois) agents du Centre de Contrôle des Véhicules automobiles (CCVA)» qui étaient les occupants du véhicule à l’origine de l’accident.

«Tout en regrettant le décès accidentel ce 27 août 2021, d’un enfant dans la localité de Banlo, (commune rurale de Bouroum Bouroum) je condamne énergiquement l’assassinat barbare des agents du Centre de Contrôle des Véhicules automobiles (CCVA), impliqués dans l’accident de circulation», a écrit Roch Kaboré sur son compte Facebook hier dimanche.

Pour le président du Faso, «ces meurtres d’une autre époque ne sauraient être tolérés dans un Etat de droit».

Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et invité la «justice à poursuivre les investigations pour situer toutes les responsabilités».

Le lynchage à mort des trois agents du CCVA occupants du véhicule ayant fauché mortellement un enfant sur la voie de Banlo a provoqué l’émoi et la consternation au sein de certains citoyens et continue de susciter le débat au sein de l’opinion, notamment sur la problématique de certains individus qui ont tendance à se rendre justice eux-mêmes quand un accident grave survient.

La justice dans une note dimanche a indiqué qu’elle a mis aux arrêts deux suspects dans cette affaire.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire