Accueil A la une Echanges commerciaux et Sécurité: «L’UEMOA, un modèle d’intégration réussi en Afrique»

Echanges commerciaux et Sécurité: «L’UEMOA, un modèle d’intégration réussi en Afrique»

702
0
Aperçu des officiels à la cérémonie d’ouverture du forum

Le Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) organise les 7 et 8 octobre 2019 à Ouagadougou un forum scientifique sous le thème «UEMOA 25 ans: ensemble relevons le défi de la libre circulation des personnes et des biens dans un espace communautaire sécurisé».

Les pays membres de l’UEMOA ont célébré en janvier 2019 à Ouagadougou, les 25 ans de l’institution. Le présent Forum scientifique a pour objectif de réunir les experts de la zone afin de réfléchir sur la libre circulation des personnes et des biens dans un contexte sécurisé.

De l’avis du Président de la Commission de l’Union, Abdallah Boureima, l’UEMOA constitue un modèle d’intégration réussi en Afrique. Pour preuve, 25 ans après, l’institution enregistre des acquis au titre desquels, l’adoption de la directive, relative à la mobilité des étudiants dans l’espace UEMOA. Cette directive selon le Président, permet à tout étudiant d’un état membre de s’inscrire et de poursuivre ses études partout dans les universités publiques de l’union aux mêmes conditions que les nationaux. Au nombre des acquis, l‘institution compte également les directives portant sur la circulation et le libre établissement des professions libérales de l’espace s’agissant notamment des médecins des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens, des architectes, des experts-comptables et des Avocats a poursuivi le Président de la Commission Abdallah Boureima.  Il a aussi abordé l’institutionnalisation d’un visa unique avec l’adoption en mars 2009 d’un article additionnel instituant la politique commune de l’union, dans le domaine de la circulation et du séjour des personnes non ressortissantes de l’union.

Le Président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima

En outre, le Président de la commission de l’UEMOA aux cours de la cérémonie d’ouverture du Forum scientifique a rappelé la nécessité pour les pays membres de l’union de relever certains défis liés aux faibles échanges commerciaux intra-Etats qui ressort autour de 11%. Aussi certains textes sur le droit d’établissement ne sont pas appliqués par certains Etats. Il a surtout insisté sur les défis liés à la sécurité grandissante au sein de l’union, qui fragilise l’avancée du processus vers une intégration régionale.

Le Directeur Exécutif de l’Institut des Futurs Africains, le Pr Alioune Sall a animé la conférence inaugurale sur le thème « Enjeux de l‘intégration et perspectives de l’Afrique en général et de l’Afrique de l’Ouest en particulier ».  Le philosophe sociologue panafricain a épilogué pendant une trentaine de minutes à ce propos. Selon lui, l’idéal d’intégration économique en Afrique a été une constante dans les discours et les engagements d’intégration économiques politiques depuis le début des indépendances des pays africains. C’est pourquoi, il a recommandé qu’au cours des échanges un accent soit mis sur les points en lien avec la gouvernance sécuritaire, politique, le développement des ressources humaines, le développement des infrastructures, les perspectives de l’intégration dans la zone « Eco ».

Aperçu des participants

Plus de trois cents experts et spécialistes venus des pays membres de l’union prennent part au forum scientifique de l’UEMOA. Ils devront revisiter ensemble les moyens, les outils ainsi que les bonnes pratiques utilisées dans le cadre de la mise en œuvre du processus d’intégration régionale afin que ceux-ci puissent être améliorer.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire