Accueil Société Education: le MENA fait le point de la mise en oeuvre du...

Education: le MENA fait le point de la mise en oeuvre du protocole d’accord

Le MENA, Pr Stanislas Ouaro (photo d'archives)

Dans le cadre de sa tournée nationale en vue de rencontrer les acteurs du monde éducatif, le Ministre de l’Education et de l’Alphabétisation (MENA) a rencontré le samedi 14 juillet 2018 à Ouagadougou les acteurs de la région du Centre, la dernière des 13 que compte le Burkina Faso, pour faire le point de la mise en oeuvre du protocole d’accord signé entre le gouvernement et les syndicats.

Le Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), le Pr Stanislas Ouaro, était face à plus de 200 responsables du monde éducatif dans la capitale burkinabè pour situer l’évolution de la mise en œuvre des 56 points du protocole d’accord signé par le gouvernement avec les partenaires sociaux, notamment la coordination des 14 syndicats qui avaient cessé les activités pédagogiques et académiques en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Deux points essentiels du protocole sont en cours de mise en œuvre, a rassuré M. Ouaro qui dit attendre en ce qui concerne le premier point à savoir le statut valorisant de la fonction enseignante, transmis à la partie syndicale pour amendements avant que le document ne soit transmis au gouvernement pour adoption en Conseil des ministres.

L’autre point a concerné les avancements et les reclassements qui connaissent un traitement et un suivi particulier du MENA pour la satisfaction des travailleurs.

Pour la fin du mois de juillet, le ministre a avancé que 20 750 agents bénéficieront de mandatements faisant passer l’effectif à environ 43 000 sur les 45 000 identifiés. « Ce sont des efforts à saluer même si ce sont des engagements qui devraient être clôturés depuis fin mars », a laissé entendre Stanislas Ouaro.

En marge de cette rencontre, le ministre Ouaro, a annoncé une feuille de route pour son secteur qui sera élaboré en étroite collaborations avec toutes les parties prenantes du monde éducatif.

Le ministre s’est dit « satisfait » à la fin de sa tournée qui lui a permis de « toucher de près les réalités » de l’enseignement de préscolaire et scolaire.

Le Pr Stanilas Ouaro a salué les acteurs de la région du Centre qui malgré la longue période de débrayage, ont fait de bons résultats aux examens de fin d’année.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire