Accueil Monde Elections au Kenya : le leader de l’opposition Raila Odinga dit détenir les...

Elections au Kenya : le leader de l’opposition Raila Odinga dit détenir les preuves d’un piratage

Selon des résultats provisoires disponibles dans la soirée sur le site de la Commission électorale concernant le dépouillement de 96,53% des bureaux de vote,  le président sortant Uhuru Kenyatta a pris de l’avance avec à son compteur 54,32% des suffrages, soit dix points de plus que Raila Odinga (44,80%).

Non satisfait de ce score, le leader de l’opposition kényane dénonce un « piratage » dont il dit détenir les preuves : « L’élection kényane 2017 est une fraude et le piratage a affecté la crédibilité de cette élection. Ces résultats sont faux, c’est une imposture », a accusé Raila Odinga lors d’une conférence de presse ce mercredi matin, ont rapporté les médias sur place au Kenya.

Odinga soutient que le pirate informatique serait rentré dans le système aux alentours de minuit. Il poursuit que les auteurs auraient utilisé les codes d’accès de Chris Msando, directeur du pôle technique de la Commission électorale indépendante (IEBC), retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses fin juillet.

Tout cela aurait créé une différence de 11% dans les résultats, sachant que le président a environ 10 points d’avance dans le décompte provisoire.

Pour convaincre, Raila Odinga affirme détenir des preuves, qu’il refuse cependant de rendre publiques, pour le moment, tout en promettant de les présente aux différents observateurs un peu plus tard.

par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire