Accueil Sport Eliminatoires CAN 2019: Les Etalons battent l’Angola (3-1) et prennent la tête...

Eliminatoires CAN 2019: Les Etalons battent l’Angola (3-1) et prennent la tête du groupe I

215
0
SHARE
Le remuant attaquant des Etalons, Aristide Bancé (Ph. afriquefoot.rfi.fr)

Les Etalons du Burkina ont obtenu samedi trois points face à la sélection nationale de l’Angola, après avoir battu les Palancas Négras sur le score de (3-1) au stade du 4 août à Ouagadougou, dans le cadre de la première journée du groupe I, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, qui se jouera au Cameroun.

Avec une équipe compétitive, c’est la sélection angolaise qui imprimera le rythme du jeu dès les premières quinze minutes de la compétition face à des Etalons qui ne feront qu’observer et même subir le jeu.

Malgré l’effectif bien fourni des Etalons, habitué à des compétitions de haut niveau, le système de jeu de l’entraîneur burkinabè, le portugais Paulo Duarté, va être mise à mal par les angolais, qui occupant bien les espaces du terrain, notamment, les côtés, vont mettre en difficultés Préjuce Nacoulma et Bertrand Traoré, les accélérateur des Etalons.

Après les quinze premières minutes, les Burkinabè vont pouvoir imposer un jeu offensif, qui obligera les Palancas Négras à commettre des fautes.

Le premier but des Etalons interviendra à la 20e par un coup de tête du sociétaire de l’Asec mimosas d’Abidjan, Aristide Bancé, à la suite d’un coup franc.

Mais, les angolais vont vite réagir et égaliser le score après seulement deux minutes de jeu, soit à la 22e minute.

Cela n’a pas freiner les Etalons qui, évoluant sur leur propre terrain au stade du 4 août devant un public surchauffé qui poussait son équipe à la victoire, vont ainsi à la 42e minute, sur un penalty de Aristide Bancé, va par une frappe bien appuyée, marquer le deuxième but mettant ainsi le stade en extase.

Malgré un jeu homogène, bien offensif, avec moins de déchets et quelques individualités bien dans le jeu, les Angolais mettront souvent les Burkinabè en difficultés mais n’arriveront pas à réduire le score.

Le remplacement du jeune milieu de terrain burkinabè Blatti Touré, à la 61e minute par Cyrille Bayala, va apporter plus de fraîcheur aux Etalons. Après deux occasions nettes de buts rater de justesse par le nouvel entrant Cyrille Bayala, le troisième but des garçons de Paulo Duarté, va intervenir à la 77e minute.

Sur une passe entrante appuyée du capitaine des Etalons Charles Kaboré, l’attaquant burkinabè qui évolue à l’Ajax d’Amsterdam, finaliste de l’Europa Ligue 2017, Bertrand Traoré, va à la suite d’un contrôle orienté et par une frappe enroulée mettre le ballon au fond des filets du but angolais, et libérer le public ouagalais.

Rentré vers 15H00 (Gmt) de l’Egypte, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a apporté son soutien aux Etalons en assistant au match avec certains membres du gouvernement.

Le score de (3-1) contre l’Angola permet au Burkina de prendre ainsi la tête du groupe I devant la Mauritanie. Ce groupe est constitué du Burkina, de l’Angola, du Botswana et de la Mauritanie.

La deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, opposera en mars prochain, en Mauritanie, les Etalons aux Mourabitounes.

Mathias BAZIE

Laisser un commentaire