Accueil Société Enquête ouverte sur l’ex-Premier ministre Zida: le Balai citoyen sort de son...

Enquête ouverte sur l’ex-Premier ministre Zida: le Balai citoyen sort de son silence

1696
0
Serges Bambara dit Smockey, membre fondateur du mouvement burkinabè ''Le Balai citoyen''

Le mouvement « Le Balai citoyen » suit l’enquête ouverte par la Gendarmerie royale canadienne (GRC) sur le général Yacouba Isaac Zida, installé à Ottawa depuis janvier 2016. C’est ce qu’a laissé entendre ce lundi 19 février, Serges Bambara dit Smockey, un des membres fondateurs du mouvement, à nos confrères de la radio Oméga.

« Je ne pense pas que c’est donné à n’importe quel citoyen lambda de se balader avec des sommes aussi importantes et si effectivement il y a raison de douter de la provenance de ces fonds, il y a motif à ce qu’une enquête se mène », a indiqué Smockey.

Même si le Balai citoyen n’entend pas « entrer dans les jeux de positionnement », il estime que l’information diffusée par Jeune Afrique « mérite qu’on y jette un œil franc, que la justice ait un regard là-dessus pour comprendre », a-t-il poursuivi.

Dans une lettre dont Jeune Afrique dit avoir copie, datée du 23 novembre 2017 et adressée à l’ambassadeur du Burkina au Canada, Athanase Boudo, un inspecteur de la GRC sollicite « l’assistance » du gouvernement burkinabè afin de retracer l’origine de « transactions financières suspectes ».

Dans la parution de JA, il est souligné que le 9 septembre 2017, Rehanata Stéphanie Zida/Kaboré, l’épouse de Zida, a été interceptée par les agents des frontières à son arrivée à l’aéroport d’Ottawa avec 208 000 euros en espèces, soit plus de 130 millions FCFA, qu’elle aurait omis de déclarer.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire