Accueil Société Enseignement supérieur: 565 étudiants de IAM prêts à affronter la vie professionnelle

Enseignement supérieur: 565 étudiants de IAM prêts à affronter la vie professionnelle

565 étudiants de IAM ont reçu leurs diplômes de fin de cycle

L’Université de l’Unité africaine, ex Institut africain de management (IAM) a célébré, le dimanche 3 juillet 2022, la sortie de promotion de 565 étudiants en DTS, Licence et Master de l’année académique 2021-2022, autour d’une cérémonie solennelle au Palais des Sports de Ouaga 2000.

Ils sont au total 565 étudiants de trois niveaux à avoir décroché leurs diplômes de fin de cycle à l’Université de l’Unité africaine. Au nombre des récipiendaires, 114 sont en DTS, 367 en Licence et 84 en Master.

Le recteur de l’Université, Roger Gandaho remettant un parchemin à une récipiendaire

Après des années de formation à l’école des finances, de l’administration, du management, ces apprenants sont désormais prêts à affronter la vie professionnelle. Dans l’après-midi du dimanche 3 juillet, dans la grande salle du Palais des Sports de Ouaga 2000, les 565 étudiants ont vécu un moment joyeux en recevant leurs parchemins sous les acclamations de leurs familles venues pour la circonstance.

«C’est un moment infiniment joyeux pour vous et vos familles respectives. Cette cérémonie de remise de diplômes consacre l’ensemble de vos études, de vos efforts et de vos sacrifices de plusieurs années», s’est adressé le Président du Conseil d’administration de l’Université, Dr Amed Moussa Diallo, à ses étudiants. Il les a félicités pour ces «nombreux défis intellectuels relevés», leur rappelant qu’ils viennent de franchir «un grand pas vers une nouvelle étape, la vie professionnelle».

Le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Célestin Ky

Dr Diallo a exhorté les étudiants nouvellement auréolés de leurs diplômes, à perpétuer les valeurs de discipline, de ponctualité, de rigueur, d’intégrité et d’humilité enseignées à l’ex Institut africain de management (IAM).

«Vous êtes jeunes, vous êtes encore à la force de l’âge, vous devez avoir de l’audace, de l’imagination, l’esprit d’entreprise, et surtout faites confiance en vous-mêmes», a-t-il conseillé à ses apprenants, les rassurant que (leur) Université sera toujours à leurs côtés pour les accompagner.

La directrice générale de Ecobank Burkina, Noéllie Cécile Tiendrébéogo, marraine de la cérémonie

Les étudiants, eux, n’ont pas manqué l’occasion d’exprimer leur gratitude à toute l’administration de l’Université et au corps enseignant pour leur «immense appui» qui leur a permis de franchir une étape «importante vers la vie professionnelle».

Tout en se disant conscients de l’exigence de la tâche qui les attend, les récipiendaires, par la voix de leur représentante Rebecca Salou, ont promis de porter haut le flambeau de l’Université de l’Unité africaine partout où ils iront.

Le Président du Conseil d’administration de l’Université de l’Unité africaine, Dr Amed Moussa Diallo

Pour le recteur de l’Université de l’Unité africaine, Roger Gandaho, «cette année est une année pleine de réussite et cette cérémonie grandiose est le couronnement de tous les efforts de toute une année». «Les enfants ont été endurants et ils ont pu avoir ce qu’il faut avoir pour nous donner pleine satisfaction», s’est-t-il réjoui.

«Imposer le respect et la considération en milieu professionnel par le travail»

La directrice générale de Ecobank, Noëllie Cécile Tiendrébéogo, marraine de la cérémonie de remise de diplômes, a prodigué des conseils à ses filleuls, les suggérant d’avoir pour repère des valeurs telles la discipline, la rigueur et l’humilité.

«Il faut qu’ils aient de l’ambition, qu’ils soient endurants. Ce ne sont pas de vains mots. Je voudrais leur dire aujourd’hui que le travail paie toujours. Pas à pas, défi après défi, le résultat est payant», a indiqué la première directrice de banque au Burkina Faso.

Les majors de promotion avec les officiels de la cérémonie

«On est dans un monde où malgré les efforts et évolutions faits, il reste toujours des préjugés sur la femme, particulièrement en milieu professionnel. Il faudrait donc qu’elles imposent le respect, la considération dans le monde professionnel par leurs compétences», a-t-elle déclaré à l’endroit de ses filleuls du genre féminin.

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur assurant le patronage de cette cérémonie, s’est fait représenter par le Pr Célestin Ky, qui a salué l’Université de l’Unité africaine pour «la ressource humaine de qualité qu’elle forme». Ce qui mérite, selon lui, toutes les félicitations du ministère chargé de l’Enseignement supérieur. «Vous êtes désormais des professionnels bien avertis qui vont combler les attentes du marché sur les plans national et international», a-t-il lancé aux étudiants, les félicitant pour leur parcours.

La distinction des 17 majors de promotion, la remise de parchemins aux récipiendaires, celle des attestations de reconnaissance aux entreprises partenaires de l’Université, ont été les moments forts de cette soirée de graduation 2022.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire