Accueil A la une Est Burkina : le courroux du maire de Fada après une embuscade...

Est Burkina : le courroux du maire de Fada après une embuscade meurtrière

Maire de Fada

Des éléments de la Gendarmerie et des Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) ont été la cible d’une embuscade ayant causé, hier lundi 5 avril 2021, la mort de trois gendarmes et de quatre VDP à Tanwalbougou, une zone située dans la province du Gourma et qui depuis quelques temps et en proie à des répétitifs assauts terroristes.

Suite à l’attaque, le maire de la commune de Fada, Yendifimba Jean-Claude Louari s’est rendu sur les lieux dans le but de « ramener les blessés au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Fada afin qu’ils puissent bénéficier d’une prise en charge urgente » mais malheureusement c’est avec surprise que le maire Yendifimba Jean-Claude Louari va constater que « le seul chirurgien du CHR est en autorisation d’absence ».

« Je suis en colère. Je suis en colère et je ne comprends pas », a-t-il affirmé en s’interrogeant que « comment cela est-il possible qu’un CHR de toute une région ne compte qu’un seul chirurgien », « je voudrais bien comprendre », a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que la situation est alarmante dans les CHR et CHU au Burkina Faso. Dans la journée d’hier lundi, avant que ce triste constat dans le CHR de Fada ne soit fait, une vidéo d’un reportage de la télévision Burkina Info circulait sur les réseaux sociaux où des personnels soignants du service des urgences traumatologiques du CHU Yalgado et des malades s’indignaient des conditions de vie et de travail dans lesquels ils sont. Le manque du personnel soignant et la mauvaise répartition de ce personnel avait aussi été souligné.

Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire) 

Laisser un commentaire