Accueil A la une Fonction publique: un syndicat dénonce un «pillage des ressources»

Fonction publique: un syndicat dénonce un «pillage des ressources»

1053
0

Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’Administration publique (SYNAGRH), a tenu ce jeudi 11 juillet 2019 une conférence de presse à la Bourse du Travail à Ouagadougou, pour dénoncer, un «pillage des ressources» au ministère de la Fonction publique. Les conférenciers accusent notamment le ministre Séni Mahamadou Ouédraogo de « gestion mafieuse du carburant » du département.

« A l’heure où le gouvernement annonce vouloir faire de la réduction du train de vie de l’Etat une priorité, il faut noter qu’il y a une gestion mafieuse du carburant au Ministère de la Fonction publique du Travail et de la Sécurité sociale (MFPTPS) », a déclaré le secrétaire général du SYNAGRH, Souleymane Zoromé.

La dotation de certains responsables, notamment le ministre, son Secrétaire Générale (SG) et le Directeur de cabinet (DIRCAB) atteignent des montants vertigineux, loin des plafonds fixés par la circulaire n°2017-03186/MINEFID/SG/DG-CMEF du 14 décembre 2017. Ainsi la dotation trimestrielle du ministre est de 1 725 000 FCFA au lieu de 700 000 FCFA, celle du SG est de 780 000 au lieu de 400 000 FCFA et celle du DIRCAB est de 720 000 au lieu de 400 000 FCFA », a détaillé M. Zoromé, expliquant que de plus, « la dotation du DAF est de loin supérieure à celle des directeurs de même rang et est le double de celle des directeurs généraux ».

Cette gestion « inique disproportionnée du carburant se ressent jusqu’au niveau des chefs de service où les secrétaires particulières du ministre, du SG, du DIRCAB et les chefs de service de la DAF perçoivent des dotations supérieures à celles des autres chefs de service du ministère », a poursuivi le SG du SYNAGRH qui soutient qu’« à l’évidence, il y a une collusion pour piller les ressources du ministère ».

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire