Accueil Diaspora Francophonie: Amélie Hien distinguée au Canada

Francophonie: Amélie Hien distinguée au Canada

Amélie Hien

L’enseignante de profession, Amélie Hien, a été auréolée, le dimanche 25 septembre 2022, du prix de la Personnalité de l’année 2022 de la francophonie décerné  par l’Association des communautés francophones d’Ontario (Acfo), une union canado-française du grand Sudbury dans la Centre-Est du Canada.

Amélie Hien, une enseignante de profession, a été désignée, le dimanche 25 septembre 2022, Personnalité de l’année par l’Association des communautés francophones d’Ontario (Acfo), une province située en bordure des Grands lacs.

«La remise annuelle du prix est une de mes activités préférées. Cela nous permet, chaque année, de prendre connaissance de personnes exceptionnelles et dévouées de notre communauté franco-ontarienne locale et de souligner leurs contributions à l’épanouissement de notre communauté. Nous osons espérer aussi que ce prix nous permettra d’inspirer la relève», s’est réjouie, lors de la distinction, la directrice générale de l’Acfo du grand Sudbury, Joanne Gervais.

«Nous continuons de remettre ce prix annuellement parce qu’on trouve important de reconnaître des gens de notre communauté qui sont aussi engagés et dévoués comme  madame Hien», a renchéri Lyse Lamothe, la présidente du conseil d’administration de l’Association du grand Sudbury.

En effet, Mme Hien est la 40è récipiendaire du prix annuel de l’Union, soit le prix de la francophonie de l’Acfo du grand Sudbury, anciennement appelé prix de la Personnalité de l’année de l’Acfo du grand Sudbury.

Universitaire depuis une dizaine d’années, Mme Amélie Hien s’est toujours donnée pour la promotion de la langue française, pour des cultures francophones et aussi pour l’accès aux services en langue française, entre autres, au sein des communautés francophones en situation minoritaire dans le Nord-américain.

En rappel, la lauréate a figuré, en 2019, sur une liste de 25 personnalités noires francophones de la province canadienne. Puis l’année suivante, 2020 donc, Amélie Hien a été classée parmi les «25 Étoiles du Nord» en Ontario française dans le troisième plus grand pays de l’Organisation après le Congo et la France.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire