Accueil Société Grogne du Syndicat du ministère des Affaires étrangères : Le secrétaire général du...

Grogne du Syndicat du ministère des Affaires étrangères : Le secrétaire général du département se dit étonné…

610
1
Le secrétaire général du ministère en charge des Affaires étrangères, Dieudonné Sougouri, dit ne pas comprendre pourquoi ce sit-in

Le syndicat autonome des agents du ministère des Affaires étrangères a observé un sit-in de 72h qui a pris hier 1er juin. Alors que les premiers responsables de ce syndicat disent que seule leur administration est en mesure de dire où ça coince. Le secrétaire général quant à lui se dit étonné de la tenue effective de ce mouvement d’humeur.

« Je ne sais pas pourquoi ils ont tenu à aller au sit-in », s’est étonné le secrétaire général du ministère en charge des Affaires étrangères, Dieudonné Sougouri. Selon lui, le syndicat a déposé auprès du ministre un protocole qui résume les points contenus dans leur plateforme revendicative. Mais, selon ses explications, « c’est un protocole rédigé unilatéralement.  Le ministre a demandé que soit mis en place un comité qui devra travailler pour un consensus ».

Au cours du travail de ce comité, fait savoir Dieudonné Sougouri, « l’on s’est rendu compte que le syndicat avait demandé la relecture de certains textes (des décrets et des arrêtés) qui concernent la vie des diplomates, mais qui ne relèvent pas seulement du ministère des Affaires étrangères. Lorsque vous prenez le décret qui porte sur le taux de correction du salaire des diplomates en ambassades, c’est un décret initié par le ministère de l’Economie et des Finances, puisqu’ayant des implications financières. Il y a un autre texte qui concerne la carrière du diplomate ».  Pour le secrétaire général, dans la mesure où les diplomates sont des fonctionnaires de l’Etat et que la gestion de la carrière de ceux-ci relève de la Fonction publique, cette question ne peut être tranchée au niveau du ministère des Affaires étrangères.

A l’en croire, c’est pour cette raison, qu’un comité interministériel a été mis en place et des pourparlers ont commencé le dimanche 28 mai au Premier ministère. Il fait savoir également que le gouvernement s’est engagé à s’approprier le dossier. A cet effet, du reste, précise notre interlocuteur, le 29 mai, l’équipe de négociations a tenu une réunion au sein du ministère des Affaires étrangères et à l’issue, il a été demandé au syndicat de lever le mot d’ordre de sit-in parce que les négociations vont reprendre. « Mais à notre grande surprise, nous avons reçu une correspondance nous informant que le syndicat va en sit-in », a déploré, le secrétaire général.

Il assure que « le fils du dialogue n’est pas rompu ».Mais, précise-t-il « le ministre des Affaires étrangères ne peut pas décider d’octroyer une indemnité aux agents, sans négocier avec le ministre des Finances. Cela leur a été expliqué, mais eux ils veulent que le ministre prenne des engagements ici et maintenant. Or si le ministre prend ce genre d’engagement, il ne pourra pas l’exécuter ».

Aux dernières nouvelles, le SAMAE a reconduit son mot d’ordre de sit-in pour 96 h, parce que « n’ayant reçu aucune proposition de l’administration », a-t-on appris sur la radio Ouaga FM.

Boureima DEMBELE

1 Commentaire

Laisser un commentaire