Accueil Communiqué de presse Haïti: la SG de la Francophonie réunit un Comité ad hoc consultatif restreint sur...

Haïti: la SG de la Francophonie réunit un Comité ad hoc consultatif restreint sur la situation politique et institutionnelle

La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, a réuni, ce jeudi 22 avril 2021, un Comité ad hoc consultatif restreint sur la situation politique et institutionnelle en Haïti.

Ce Comité a réuni le Représentant personnel du Président de la République d’Haïti auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ceux des Etats et gouvernements membres et des Etats observateurs de la Francophonie de la région de la Caraïbe et de l’Amérique latine, ainsi que les représentants des Acteurs de la Charte de Francophonie et de la Conférence des OING.

La Représentante spéciale du Secrétaire générale des Nations unies pour Haïti, Mme Helen Meagher La Lime, le Sous-secrétaire général de la CARICOM pour les relations extérieures et communautaires, M. Colin Granderson, et le représentant de l’Organisation des Etats américains en Haïti, M. Cristobal Dupouy, ont activement participé à ces échanges.

Ce troisième Comité ad hoc sur Haïti a permis de partager les conclusions et les recommandations de la Mission d’information et de contacts dépêchée par la Secrétaire générale à Port-au-Prince au mois de mars.

Les délégations ont rappelé leurs préoccupations face à la dégradation de la situation sécuritaire et la crise politique qui affectent particulièrement la population haïtienne et le développement du pays.

Les représentants des Etats et gouvernements et des organisations internationales partenaires ont exhorté toutes les parties prenantes haïtiennes à s’engager urgemment, et avec responsabilité, dans une dynamique de dialogue constructive, seule condition pouvant permettre une sortie de crise avec la tenue d’élections libres, fiables, transparentes et inclusives. La Secrétaire générale a tout particulièrement appelé les autorités à redoubler d’efforts en ce sens.

La Francophonie a réitéré sa disponibilité à accompagner, en lien étroit avec les partenaires internationaux, ces efforts de concertation à même de contribuer à la baisse des tensions politiques et à la conduite d’un processus électoral apaisé et consensuel.

Laisser un commentaire