Accueil Société Imam Ismaël Tiendrébéogo :  Les recommandations pour la fête du Ramadan

Imam Ismaël Tiendrébéogo :  Les recommandations pour la fête du Ramadan

La nuit du destin, la zakat el Fîtr et les recommandations le jour de la fête sont les aspects abordés dans cet entretien avec l’imam Ismaël Tiendrébéogo du Centre d’Etudes, de Recherches et de Formation islamiques (CERFI) et l’Association des Elèves et Etudiants musulmans au Burkina (AEEMB). Il donne un certain nombre de recomandations à observer pour la fête.

Wakat Séra : C’est au cours de la dernière décade qui se déroule actuellement que se situe la Nuit du Destin, parlez-nous de cette nuit

Imam Ismaël Tiendrébéogo : La nuit du destin, ce sera dans la nuit du mercredi à jeudi. Et relativement à cela, le Coran nous dit que cette nuit est meilleure que 1000 mois d’adoration. Celui que cette nuit trouve en adoration, Dieu lui donne non seulement 1000 mois d’adoration, donc plus de 83 ans, 4 mois et quelques jours, mais encore au cours de cette nuit, Dieu prévoit les choses pour l’année suivante. Le Prophète (saw) dans un Hadith dit qu’au cours de cette nuit, les anges descendent en un nombre tellement grand qu’ils sont aussi nombreux que les pierres que compte la terre entière pour intercéder en faveurs des créatures afin que Dieu leur fasse miséricorde. Donc, c’est vraiment une occasion à ne pas rater.

Nous avons 5 Hadiths sur la nuit du destin. Le premier dit qu’elle est à rechercher dans les 10 dernières nuits. Le deuxième parle des nuits impaires dans la dernière décade. Le troisième évoque les 7 dernières nuits impaires et le quatrième parle de la 27e nuit. Pour finir, des propos du Prophète (saw) disent que cette nuit se déplace pour pousser les musulmans à l’effort. En plus, le Prophète (saw) a donné des éléments pour permettre d’identifier cette nuit. Il dit que le jour même de la nuit du destin, il y a une fraîcheur, il n’y a pas de vent, mais les gens se sentent à l’aise. Deuxièmement, il y a la paix et la sérénité que l’on ressent. Le lendemain, le soleil est là, mais ses rayons ne sont pas brûlants.

Quelles est la date probable de la fête de fin de jeûne ?

La fête c’est probablement le dimanche, avec une possibilité de plus ou moins un jour.

Quel est le rapport entre le jour de l’Aid el Fîtr et la zakat ?

Dieu dit dans le Coran que nous sommes des êtres faibles. De la sorte, Il sait que nous ne pouvons pas éviter tous les péchés. Or certains péchés peuvent jouer sur la qualité de notre jeûne. Donc Dieu nous tend encore la main pour nous permettre de purifier notre jeûne. C’est dans ce sens qu’existe presqu’obligatoirement  la Zakat el Fîtr ou zakat de rupture du jeûne.

Au temps du Prophète, cette zakat était due pour tous les membres d’une famille donnée, sans oublier toutes les personnes sous notre responsabilité que ce soit les servantes ou autres. La mesure c’est deux fois le contenu des deux paumes jointes. Mais dans les mosquées la communauté détermine des mesures pour cela. Le Prophète a fait savoir que le sens c’est d’offrir à manger à ceux qui sont dans le besoin pour qu’ils n’aient pas à tendre la main le jour de la fête. Le deuxième objectif de la zakat el fîtr, c’est de purifier le jeûne.

Quelle sont les recommandations pour le jour de la fête?

L’on ne jeûne pas le jour de la fête. Contrairement à la fête de la Tabaski où l’on se rend à la prière sans manger, le jour de la fête de Ramadan, l’on doit manger avant d’aller à la prière. Avant d’y aller, l’on fait le grand bain ou bain de purification. Après quoi, l’on s’habille de ses plus beaux vêtements. Le lieu de la prière doit être ouvert, sauf en cas d’intempéries. Sur la route du lieu de la prière, on scande les louanges à Dieu et une fois au site déterminé, il n’y a pas de prière surérogatoire à faire. On s’assoit juste pour attendre l’imam.

Mais au cas où la prière pour raisons d’intempéries a lieu dans une mosquée, l’on fait deux rakats à Dieu avant de s’asseoir. Le sermon fait partie de la prière et tout le monde peut y participer. Les femmes en menstrues y vont mais se mettent de côté pour attendre les bénédictions que l’imam fera. Le chemin à l’aller pour la prière du jour de la fête ne doit pas être le même au retour. C’est une Sunna, car le prophète le faisait ainsi. Nous avons à faire les choses comme lui.

L’on parle souvent de jeûner 6 jours après la fête, quelle signification?

Dans un Hadith, le Prophète (saw) a dit que celui qui fait suivre le mois de Ramadan par six jours de jeûne, Dieu lui donne le même bénéfice que celui qui a jeûné toute l’année. Dès le lendemain de la fête, ce jeûne peut commencer. C’est possible au jour le jour, comme tous les deux jours ou les six jours d’affilé, pourvu que ce soit pendant les 28 ou 29 jours suivant la fête de Ramadan.

 

Entretien réalisé par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire