Accueil Sport JO de Tokyo : le responsable de la cérémonie d’ouverture évincé

JO de Tokyo : le responsable de la cérémonie d’ouverture évincé

Kentaro Kobayashi, responsable de la cérémonie d'ouverture limogé

Le Centre Simon-Wiesenthal de lutte contre l’antisémitisme et le racisme a limogé, le jeudi 22 juillet 2021, le responsable de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2021, Kentaro Kobayashi, pour des propos jugés « malveillants et antisémites » qui datent plus de vingt ans, selon le média Le Monde.

Le comédien japonais Kentarô Kobayashi, responsable de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo qui se tiendra du vendredi 23 juillet 2021 a été démis de ses fonctions, selon une annonce faite par les responsables de l’événement jeudi 22 juillet 2021. La raison de son évincement à ce poste remonte à 1998, alors qu’il faisait une blague sur la « Shoah ». Il avait proféré des propos dénoncés, mercredi dernier, par le Centre Simon-Wiesenthal de lutte contre l’antisémitisme et le racisme, comme « des blagues malveillantes et antisémites ».

En effet, écrit Le Monde, « dans un sketch humoristique diffusé en vidéo en 1998, M. Kobayashi et un autre comédien imitaient un célèbre duo d’animateurs d’une émission télévisée japonaise pour enfants. En faisant semblant d’imaginer une activité de bricolage où il serait question de créer et d’installer de petites poupées en papier, M. Kobayashi avait lancé à son partenaire: «celles de la dernière fois où tu avais dit “jouons à l’Holocauste”», déclenchant des rires du public. Le duo avait ensuite plaisanté en imaginant la colère du producteur de l’émission à cause de cette référence à la Shoah.

Selon l’organisation de lutte contre le racisme et l’antisémitisme qui tire son nom de Simon Wiesenthal, un ancien architecte autrichien qui avait perdu de nombreux membres de sa famille dans la Shoah, l’extermination systématique menée par l’Allemagne nazi de Hitler contre le peuple juif pendant la seconde guerre, « aucune personne, aussi créative qu’elle soit, n’a le droit de se moquer des victimes du génocide [commis par les] nazis ».  Elle a jugé, rapporte Le Monde, que « toute association de cette personne avec les Jeux de Tokyo insulterait la mémoire de six millions de juifs et tournerait cruellement en dérision les Jeux paralympiques ».

Dans un communiqué, le comédien japonais qui avait reconnu son erreur avait présenté ses excuses. Ce sketch « que j’avais écrit, contenait des répliques qui étaient extrêmement inappropriées », avait-il reconnu. « Cela remonte à une époque où je n’arrivais pas à faire rire comme je le voulais, et je crois que j’essayais d’attirer l’attention des gens de manière irréfléchie », avait-il ajouté.

Toujours d’après notre source, les Jeux Olympiques de Tokyo assistent depuis quelques jours à des limogeages en série. « Ce limogeage, a-t-elle fait savoir, survient à peine quelques jours après le départ de Keigo Oyamada, compositeur de l’un des thèmes musicaux de la cérémonie d’ouverture. Cet artiste japonais, connu sous le pseudonyme de Cornelius, avait été épinglé à cause d’anciennes interviews qu’il avait données dans les années 1990. Il y racontait sur un ton léger comment il avait persécuté des camarades de classe handicapés dans sa jeunesse.

Les JO de Tokyo débuteront vendredi 23 juillet et prendront fin le dimanche 8 août 2021. C’est pratiquement pendant 16 jours que différentes équipes venues de partout à travers le monde qui vont s’affronter dans plusieurs disciplines. Le Burkina pour cette édition 2021 des jeux olympiques est représenté par Hughes Fabrice Zango au triple saut, Marthe Yasmine Koala en 100 m haies, Paul Daumont en cyclisme, Lucas Diallo au judo, Fayçal Sawadogo en taekwondo, Angelica Sita Ouédraogo et Adama Ouédraogo en natation. Ils sont au total sept athlètes burkinabè à prendre part aux jeux olympiques de Tokyo 2021 au Japon.

Par Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire)

Laisser un commentaire