Accueil Sport Kenya: un grand hommage a été rendu à l’athlète Agnes Tirop

Kenya: un grand hommage a été rendu à l’athlète Agnes Tirop

Des fleurs et des pleurs ont accompagné Agnes Tirop dans sa dernière demeure

L’athlète kényane Agnes Tirop, décédée le 13 octobre dernier, a été enterrée le samedi 23 octobre 2021, dans son village familial, dans l’ouest du Kenya. Pour lui rendre hommage, le président de la fédération d’athlétisme kényane a annoncé que la course des championnats du monde de cross-country, qui doit avoir lieu au Kenya en février prochain, portera le nom de la jeune et talentueuse athlète de 25 ans (qui devait en avoir 26 le samedi 23 octobre).

Agnes Tirop a été retrouvée morte, poignardée, le 13 octobre 2021 dans sa chambre à Iten, haut lieu d’entraînement des sportifs kényans.  Son mari a été cité comme principal suspect dans ce meurtre et est placé en détention provisoire.

Cette mort est vécue au Kenya, comme une «grande perte», tant la victime était une athlète bourrée de talent. En effet, elle était arrivée 4ᵉ au 5000 m aux Jeux Olympiques de Tokyo au Japon, et venait de battre le record du monde femme du 10 km. La fédération d’athlétisme kényane a déploré la perte d’un «diamant».

Un grand hommage a été rendu à l’athlète Agnes Tirop dans son pays. En effet, le président de la fédération d’athlétisme kényane a décidé que la course des championnats du monde de cross-country, qui doit avoir lieu au Kenya en février prochain, portera le nom de la jeune athlète.

Le décès de la jeune athlète a amené en surface la question la question des violences domestiques au Kenya, obligeant certains à demander plus de protection des athlètes, surtout les femmes, de la part du gouvernement. Vendredi, la veille de l’enterrement, dans les rues d’Eldoret, plusieurs athlètes avaient défilé à côté du cercueil de Agnes Tirop pour dénoncer les violences de genre.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire