Accueil A la une La Poste Burkina: le SYNTRAPOST annonce la reprise du travail lundi après...

La Poste Burkina: le SYNTRAPOST annonce la reprise du travail lundi après deux semaines de débrayage

1135
0
Les responsables du Syntrapost

Le Syndicat des Travailleurs de la Poste Burkina (SYNTRAPOST) a animé ce samedi 26 mai 2019 une conférence de presse à la Bourse du Travail à Ouagadougou pour annoncer la reprise du travail à la Poste, après deux semaines de protestation pour exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative. Pour le syndicat qui se dit « républicain », malgré le fait qu’« il n’y a pas eu un accord » entre lui et le gouvernement, les travailleurs ont décidé de reprendre le travail pour limiter les dommages causés aux clients et les pertes que la société subies.

Les travailleurs tiennent « à s’excuser » auprès de leur clientèle pour les désagréments subis du fait de la crise les opposant à leur premier responsable car étant « incapable » de défendre leur plateforme revendicative devant le Conseil d’Administration de l’institution étatique, a déclaré le secrétaire général du Syntrapost, Gilbert Goh. La crise « est née d’un cumul de frustrations dues à un déficit de management du capital humain », a-t-il ajouté. En dépit de la satisfaction de leurs doléances, les manifestants exigent purement et simplement le départ de leur directeur général.

Après avoir eu une série de concertations et d’échanges pour la résolution de la crise et ayant répondu à diverses sollicitations notamment de madame le ministre de du Développement, de l’Economie numérique et des Postes par quatre fois, monsieur le ministre Sommanogo Koutou, des Ressources animales et Halieutiques, en qualité de personne ressource, et quatre anciens directeurs généraux de la Postes Burkina Faso, les travailleurs se ravisent, a poursuivi M. Goh.

Au-delà de ces concertations et après analyse de la situation par les travailleurs, « il a été convenu de préserver l’intérêt général de la population en refusant d’être complice de la prise en otage des clients de la Poste Burkina par l’attitude du gouvernement », a-t-il signifié. « C’est ainsi que nous vous informons de la reprise du travail sur tout le territoire national à partir de ce lundi 27 mai 2019 », a-t-il annoncé en affirmant qu’« il n’y a aucun accord entre nous et le gouvernement ou entre nous et qui que ce soit ».

Mais, le SYNTRAPOST indique que cette reprise ne veut pas dire que la crise est finie. « La crise demeure car elle n’a pas été résolue. Nous n’avons pas renoncé à notre revendication à savoir le départ du directeur général de la Poste », a-t-il renchéri. C’est pourquoi il a dit clairement que, pour l’atteinte de leurs objectifs, il y aura des actions futures en vue de contraindre les autorités.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire