Accueil Société Burkina : un festival pour défendre la liberté de presse

Burkina : un festival pour défendre la liberté de presse

Les premiers responsables du Centre de presse, avec Boureima Ouédraogo (milieu) (photo d'archives)

Les premiers responsables du Centre national de presse Norbert Zongo ont, au cours d’une conférence de presse ce 2 novembre 2017 à Ouagadougou, fait le point de l’organisation du Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP) qui aura lieu du 8 au 11 novembre dans la capitale burkinabè.

La 7e édition du Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP) aura lieu du 8 au 11 novembre à Ouagadougou autour du thème « Défis sécuritaires en Afrique : rôle et responsabilité des médias ».

Cette grand-messe de la liberté d’expression et de presse réunira « une soixantaine de journalistes et de défenseurs des droits humains notamment la liberté d’expression et de presse, venant d’une trentaine de pays africains et de la diaspora » et « plus de 250 journalistes, défenseurs des droits humains, des étudiants des universités et établissements supérieurs de formation en journalisme, représentants d’organisations de la société civile, institutions et structures étatiques… »

Au menu, il est prévu un colloque, la remise du prix en journalisme dénommé Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation et du Prix de la meilleure journaliste.

En plus, il y aura une exposition photo, un concert, des rencontres connexes d’organisations de défense des médias, des émissions radio et plateaux télé et une sortie de recueillement sur le site de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et ses compagnons à Sapouy.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire