Accueil A la une LONAB: Roland Simporé empoche plus de 39 millions FCFA

LONAB: Roland Simporé empoche plus de 39 millions FCFA

489
0
Photo de famille à la fin de la remise du chèque des 39 033 500 FCFA à Roland Simporé

Le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Patrice Patindeba Naza, a remis ce lundi 12 octobre 2020, à Ouagadougou au siège de son institution, un chèque de « 39 033 500 FCFA », à Roland Simporé, maçon, qui a gagné le 4+1 du vendredi 2 octobre 2020.

M. Naza a procédé à la remise du chèque de « 39 033 500 FCFA », au siège de la LONAB en présence de ses collaborateurs dont les conseillers et directeurs de service, à M. Simporé qui a eu les bonnes combinaisons de 4 + 1 avec une mise de 21 600 FCFA.

Dans son mot de félicitation à l’heureux gagnant et à l’ensemble de la clientèle, le patron de la LONAB a affirmé que « c’est avec une joie immense que nous démarrons cette semaine par la remise d’un gros lot à Simporé Roland, une somme importante de plus de 39 millions FCFA ».

Il a dit saisir l’occasion pour demander à la clientèle de « toujours oser jouer et la chance fera le reste ». « Aujourd’hui si monsieur Simporé est heureux, c’est certainement parce qu’il a cru en sa chance. Et cela est une invite à l’ensemble des parieurs de jouer pour tenter leur chance », a-t-il soutenu, avant d’invité le gagnant du gros lot à faire bon usage de ses sous afin que cela puisse bénéficier à la nation.

Le représentant du gagnant, Roland Simporé

« Je suis très content pour M. Simporé et je félicite la LONAB. J’encourage les autres pareurs à jouer comme M. Simporé, et ils verront qu’un jour ça sera leur chance », a déclaré le représentant du gagnant du gros lot.

Le mercredi 30 septembre 2020, les premiers responsables de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) avaient procédé, à la remise de gros lots d’un montant global de 175 354 500 FCFA à trois gagnants dont un gagnant est reparti avec une somme de 71 432 500 F CFA, et les deux autres gagnants sont repartis chacun avec 51 961 000 F CFA. Ils avaient tous également joué au 4+1.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire