Accueil Monde L’ONU s’oppose à une libération de Hissène Habré

L’ONU s’oppose à une libération de Hissène Habré

86004
0

Le Comité des Nations unies contre la torture qui a écrit au gouvernement sénégalais, le 23 décembre 2019, a exprimé son opposition quant à une probable libération de l’ex-président tchadien Hissène Habré, condamné le 30 mai 2016, à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité et torture, notamment pour viols et esclavage sexuel, ainsi que pour crimes de guerre, par les Chambres africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises.

Dans la correspondance adressée au Sénégal, l’ONU estime qu’il est prématuré d’accorder une libération à Hissène Habré, soutenant que «la libération prématurée des auteurs des crimes internationaux les plus graves n’est pas conforme aux obligations découlant de la Convention (contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants), notamment en vertu des articles 2, 4, 7, et 14».

Le Comité des Nations unies contre la torture dit, par ailleurs, être «préoccupé par le fait que, jusqu’à présent, les victimes d’Hissène Habré n’ont pas été indemnisées».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire