Accueil Société Lotissements au Burkina : le réseau NOVOX pour la levée de la suspension

Lotissements au Burkina : le réseau NOVOX pour la levée de la suspension

Le président du réseau, Séni Sana (milieu) estime que les logements sociaux ne sont pas une solution au problème du foncier

Le réseau des Sans voix NOVOX Burkina au cours d’une conférence de presse ce jour 20 juillet 2017 a demandé la levée de la suspension des lotissements au Burkina Faso.

Tout en reconnaissant que les lotissements ont provoqué d’énormes problèmes, le président du réseau des Sans Voix, NOVOX Burkina, Séni Sana, déclare n’avoir rien à voir avec ces opérations qui sont plutôt de « l’accaparement, expropriation, spéculation, vente illicite », pour lesquels lui et son réseau avaient « donné l’alerte ». Cependant, ils demandent au gouvernement de reprendre les lotissements, car c’est là, à les en croire, « la solution aux problèmes de logement et du foncier ».

Dans le même temps, ils estiment que les logements sociaux ne sont pas une solution, mais plutôt : « une forme de spéculation foncière entre l’Etat et ses fonctionnaires, les riches… ». Ils soutiennent que plus de 50% de Burkinabè ne peuvent pas avoir les 5 500 000 FCFA demandés pour les logements sociaux.

En marge de la question du foncier, les membres du réseau ont invité l’Etat burkinabè à « sanctionner par le retrait de récépissé les fausses OSC post-insurrectionnelles qui tentent de troubler la paix sociale et à déstabiliser toute la nation ».

Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire