Accueil A la une Lutte anti-Covid-19: un Burkinabè cède une partie de son salaire

Lutte anti-Covid-19: un Burkinabè cède une partie de son salaire

1086
0

L’ex-directeur général de la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG), Lazare Banssé, a fait don à titre personnel, ce vendredi 24 avril 2020, de cinq millions de francs CFA au ministère burkinabè de la Santé, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. «L’épidémie nous interpelle. C’est un grand défi qu’on doit relever dans la solidarité», a laissé entendre le donateur, qui à travers cet acte hautement citoyen, cède une partie de son salaire, pour contribuer aux efforts de l’Etat dans la lutte contre la maladie à coronavirus.

Ce geste, selon Lazare Banssé, vient en appui aux efforts du gouvernement et s’incruste dans l’élan de solidarité dont font montre les Burkinabè pour lutter efficacement contre la pandémie. «Certes mon geste est citoyen et guidé par mon cœur, mais il vient aussi en réponse à l’appel du chef de l’Etat qui a demandé la mobilisation de tous les Burkinabè pour combattre le Covid-19», a déclaré Lazare Banssé. Il a ajouté, en tant qu’ancien premier responsable de la CAMEG, donc un ancien du ministère de la Santé: «Je ne pouvais pas rester insensible à cette lutte qui mobilise d’anciens collègues et qui vise à sauver des vies et permettre à notre cher pays de sortir des griffes de ce mal qui met la planète entière au pas».

Lazare Banssé, donateur de 5 millions FCFA au ministère de la Santé

Pour le donateur qui n’en n’est pas à son premier geste altruiste personnel dans d’autres cadres, «c’est un clin d’œil» fait «à tous les professionnels de la santé qui se battent inlassablement contre le Covid-19». Les agents de santé et tous ceux qui sont en front-line de cette guerre contre le Coronavirus au Burkina «méritent tous nos encouragements et en tout cas, je leur souhaite de réussir dans cette lutte difficile».

«Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières, c’est une modeste contribution qui vient grossir l’armada de toutes les contributions qui ont déjà été faites», a signifié Lazare Banssé qui «pense que c’est unis et solidaires que les Burkinabè pourront bouter hors de notre pays, ce Covid-19».

Photo de famille

Le directeur de cabinet du ministère de la Santé, Emmanuel Sorgho, a salué à sa juste valeur, le geste du donateur à titre individuel. «C’est un acte patriotique et hautement humanitaire qui mérite d’être salué», a-t-il relevé avant de rassurer que le don de l’ex-directeur général de la CAMEG ira là où il a souhaité qu’il aille, c’est-à-dire précisément dans la lutte contre le Covid-19.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire