Accueil Société Lutte contre le trafic d’espèces protégés: la Douane burkinabè saisit des centaines...

Lutte contre le trafic d’espèces protégés: la Douane burkinabè saisit des centaines de tortues

Les services de Douane burkinabè en collaboration avec leurs collègues maliens ont saisi des centaines de tortues, dans le cadre de la lutte contre le trafic international des espèces protégées par la Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore Sauvages menacées d’extinction (CITES), a appris Wakat Séra.

«La Brigade Mobile de Fô située à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, ayant trouvé, dans le cadre de ses contrôles, une importante quantité de tortues transportées dans un car de transport de personnes en provenance du Mali et à destination du Togo, a transmis l’information à la direction régionale des Douanes de l’Ouest. Cette dernière, après investigations et grâce à l’appui des points focaux CITES de la direction générale des Douanes du Burkina et de Celle du Mali, a découvert que les tortues ont été enlevées de leur site d’origine et exportées en violation des lois et règlements y relatifs», lit-on dans un communiqué de la Douane burkinabè.

Cette collaboration a permis de saisir «555 tortues qui devaient transiter par (le Burkina) pour le Togo, sous le couvert d’un faux permis CITES», indique la note, soulignant que «pour l’heure, elles sont gardées aux soins des services forestiers de Ouagadougou, en attendant la fin de la procédure».

«Le directeur général des Douanes (Elie Kalkoumdo) salue cet exemple de collaboration entre les services des Douanes du Mali et ceux du Burkina Faso qui a permis d’opérer la présente saisie», poursuit le document. Il félicite, par ailleurs, «les directeurs régionaux des Douanes de l’Ouest et du Centre pour leur leadership, ainsi que les Chefs de Subdivision de Bobo-Dioulasso et de Ouaga, les Chefs des Brigades Mobiles de Fô et de Koudougou et leurs personnels pour «leur implication sans faille et leur efficacité dans cette opération».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire