Accueil A la une Mali : deuil national de trois jours pour Ibrahim Boubacar Keïta

Mali : deuil national de trois jours pour Ibrahim Boubacar Keïta

Préparations des obsèques de IBK au Mali.

Au Mali, un hommage national est rendu à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta, décédé dimanche dernier à Bamako. Un deuil national de trois jours à compter du vendredi 21 janvier 2022 a été décrété par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Deux temps forts sont annoncés pour la journée : la cérémonie d’hommage et l’inhumation de IBK dans un cadre familial. Le colonel putschiste sera sur les lieux.

Déjà le jeudi 20 janvier 2022, des engins de terrassement ont travaillé sur l’espace situé en face du domicile de l’ancien président à Bamako. Il s’agissait de faire une place nette pour accueillir le public et les proches aux obsèques.

À l’intérieur de la résidence privée du défunt, située dans le quartier Sébénikoro à Bamako, la capitale malienne, un portrait géant de l’ex-chef d’État a été posé contre un mur. A l’occasion, des tentes ont été dressées ainsi que des centaines de chaises, selon le constat de certains confrères.

Un livre de condoléances a été ouvert dans une pièce du domicile endeuillé et les fidèles de l’ancien président se pressent déjà, de tout le Mali, pour lui rendre hommage.

Selon les dernières nouvelles, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et d’autres membres de la junte militaire seront présents aux côtés de la famille Keïta.

En rappel, les nouveaux locataires du Palais de Koulouba ont déposé, par un coup d’État, le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août 2020.

Par Lassané Sawadogo (stagiaire)

Laisser un commentaire