Accueil A la une Mali: le président de la Transition et son Premier ministre interpellés par...

Mali: le président de la Transition et son Premier ministre interpellés par des militaires

Bah Ndaw, et Moctar Ouane mis à la touche par Assimi Goïta

Tout semble être parti de la composition du nouveau gouvernement, rendue publique ce 24 mai 2021. Et à ce niveau, de la nouvelle crise politique, le président de la Transition malienne, Bah N’Daw, et son Premier ministre, Moctar Ouane, ont été interpellés, par des militaires et conduits au camp de Kati, selon une information relayée par plusieurs médias.

Les auteurs de ce qui ressemble fort à un putsch ne sont pas d’accord avec la composition du nouveau gouvernement. Ils reprochent la mise à l’écart de deux membres influents de l’ex-Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), qui a mené le putsch du 18 août 2020 contre Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Rendu public ce 24 mai 2021, l’on a pu constater que dans le nouveau gouvernement le colonel Modibo Koné a été remplacé par le général Mamadou Lamine Ballo au poste de ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Le général Souleymane Doucouré, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air, jusque-là secrétaire général du ministre de la Défense a été préféré au colonel Sadio Camara a pour occuper le fauteuil du ministère de la Défense.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire