Accueil Culture Nobel de la paix 2022: le prix norvégien sent le besoin de...

Nobel de la paix 2022: le prix norvégien sent le besoin de la démocratie  

Trois lauréats du prix de la paix 2022

Le prix Nobel de la paix 2022 a été attribué, le vendredi 7 octobre 2022, à Oslo en Norvège, à une personne physique, le biélorusse Ales Bialiatski et à deux organismes ukrainiens militants pour les droits de l’Homme. Trois lauréats qui sont tous sympathisants de la démocratie dans un contexte d’invasion russe en Ukraine.

Le prix Nobel de la Paix de l’année 2022 a été décerné, le vendredi 7 octobre 2022, au plus célèbre activiste biélorusse, l’avocat Ales Bialiatski puis à deux ONG dont l’un russe (Memorial) et l’autre ukrainien (Center for Civil Liberties).

Le motif de ces désignations, selon Oslo, se justifie par l’importance de leur travail dans la documentation de crimes de guerre et la défense des droits humains dans leurs pays respectifs à savoir la Biélorussie, la Russie et l’Ukraine. Une récompense saupoudrée d’une invasion russe en Ukraine orientale depuis fin février dernier.

«Le comité Nobel norvégien souhaite honorer trois champions remarquables des droits humains, de la démocratie et de la coexistence pacifique dans les trois pays voisins: Bélarus, Russie et Ukraine», a déclaré la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen.

En effet, le biélorusse Ales Bialiatski a été l’un des initiateurs du mouvement démocratique qui a émergé dans ce pays au milieu des années 1980. Il a consacré sa vie à promouvoir la démocratie et le développement pacifique en Biélorussie.

Le Centre ukrainien pour les libertés civiles a été fondé dans le but de faire progresser les droits de l’homme et la démocratie en Ukraine. Il a pris position pour renforcer la société civile ukrainienne et faire pression sur les autorités pour faire de l’Ukraine une démocratie à part entière.

Quant au troisième lauréat, l’organisation de défense des droits de l’homme, «Memorial» est une ONG russe. Elle a été créée en 1987 par des militants des droits de l’homme de l’ex-Union soviétique (URSS) qui voulaient s’assurer que les victimes de l’oppression du régime communiste ne seraient jamais oubliées.

Au total, plus de 340 candidatures avaient été dénombrées pour ce prix dont 251 individus et 92 organisations. C’est le seul Nobel à être décerné à Oslo car les autres disciplines dont celui de la littérature remis à la française, Annie Ernaux, sont décernés à Stockholm, la plus grande ville et capitale de la Suède.

En 2021, les journalistes philippines, Maria Ressa et russe, Dmitri Mouratov ont été sacrés lauréats du prix Nobel de la paix pour «leur combat courageux pour la liberté d’expression».

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire