Accueil Société OMS-Burkina: le projet m-Sevrage  pour aider à abandonner le tabac

OMS-Burkina: le projet m-Sevrage  pour aider à abandonner le tabac

Le ministère de la Santé avec l’appui technique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Burkina et bien d’autres structures ont mis en place le programme m-Sevrage en vue de soutenir les sujets désireux d’abandonner le tabac. Il s’agit d’un projet qui, par l’utilisation de la messagerie mobile, va fournir des messages d’encouragement et de sensibilisation aux fumeurs dans le but de les aider à sortir de la dépendance au tabac. Une rencontre d’échange d’informations sur ledit projet s’est tenue ce vendredi 2 juillet 2021 au siège de l’OMS-Burkina entre journalistes et des membres m-Sevrage tabac.

Le projet m-Sevrage Tabac est une initiative conjointe de l’OMS et de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Sa mise en exécution au Burkina Faso se fait grâce à l’appropriation de l’initiative par le ministère de la Santé via la Direction des Systèmes d’Information en Santé  (DSIS)  avec l’appui technique de l’OMS Bureau Pays, de  l’Agence Nationale de Promotion des Technologies de l’Information et de la communication (ANPTIC), la Direction de la Promotion et l’Education pour la Santé (DPES), l’Unité de sevrage tabac de l’hôpital national Yalgado Ouédraogo et l’implication de personnes ressources clés avec la contribution de la société civile active dans la lutte contre le tabagisme.

Le projet officiellement lancé le 9 juin 2021, vise à fournir aux fumeurs un soutien pour arrêter de fumer par l’utilisation de la messagerie mobile.

Le programme m-Sevrage Tabac vient, dans le contexte du Burkina Faso, amplifier ce message de l’arrêt tabagique et offre des services aux fumeurs Burkinabè désireux d’améliorer leur état de santé, en leur offrant gratuitement des outils et conseils simples sur l’arrêt du tabac, via leur téléphone mobile.

Vue des journalistes présents à la rencontre

Ce programme qui cible essentiellement des fumeurs met à leur disposition une plateforme sur laquelle ils peuvent s’inscrire pour recevoir les messages. En fait l’aspirant ex-fumeur envoi le code «LAAFISORE» au numéro 3350. C’est un message qui est gratuit et l’utilisateur peut se servir des trois réseaux de téléphonie à savoir Onatel, Orange et Télécel.

Une fois le message envoyé, l’intéressé recevra un message de bienvenu qui débute le processus d’envoi de messages réguliers. Il est invité à choisir une date d’arrêt du tabac dans un délai de 14 jours. Des messages sur une base journalière lui seront envoyés et certain d’entre eux nécessiteront une réponse de sa part.

Toutes les données échangées sur cette plateforme sont confidentielles et il est recommandé aux utilisateurs de donner des réponses véridiques afin que ces feedbacks permettent de véritablement améliorer le programme.

Les messages échangés avec les aspirants ex-fumeurs, seront de la sensibilisation, des encouragements, des conseils pour les aider dans leur volonté d’arrêter ou limiter leur consommation du tabac.

Il existe une page Facebook (M-Sevrage tabac) destinée à donner des informations sur le projet afin de toucher le plus grand nombre de personnes possible. Dans cette volonté d’aider les fumeurs à sortir de leur dépendance, un centre de sevrage est créé à Ouagadougou. Il s’agit de l’Unité de sevrage tabac de l’hôpital national Yalgado Ouédraogo qui offre aux fumeurs des consultations, des soins et surtout des conseils pour les aider à arrêter définitivement le tabac.

Siaka CISSE (stagiaire)

Laisser un commentaire