Accueil A la une Couvre-feu à Ouaga: des boutiques cambriolées

Couvre-feu à Ouaga: des boutiques cambriolées

3849
0
Photo d'illustration

Trois boutiques ont été, sur plusieurs jours, successivement cambriolées, dont une par deux fois, à Bassinko, un quartier de la périphérie nord de Ouagadougou, au cours de la semaine passée. De l’argent, des bouteilles de gaz, de la boisson, de la cigarette et bien d’autres choses ont été emportés.

Les propriétaires disent fermer leurs commerces peu avant l’heure du couvre-feu, instauré dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, et c’est le matin qu’ils découvrent le forfait de personnes dont ils ignorent les identités. Ils expliquent que c’est un lieu, situé non loin de grandes voies, donc très fréquentées, en temps ordinaires. Du coup ils mettent à l’indexe le couvre-feu qui, à les en croire, a vidé les lieux. Ils disent que si ce n’était pas la situation, les voleurs n’allaient pas avoir le temps de commettre ces actes.

Tout en reconnaissant la nécessité du couvre-feu et réalisant que les Forces de l’Ordre ne peuvent pas être dans chaque recoin de la ville, les gérants, des boutiques où ont été commis ces vols avec effractions, interpellent le gouvernement sur la situation, sans préciser la nature de l’action attendue.

La semaine passée, une radio, Salankoloto, avait également signalé des vols dans certains marchés par temps de couvre-feu.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire