Accueil Société Ouagadougou: armé d’une Kalachnikov, il tenait ses victimes en respect

Ouagadougou: armé d’une Kalachnikov, il tenait ses victimes en respect

La Police nationale, à travers ses éléments du Poste de Police de Saaba, a mis la main, à Ouagadougou, sur un présumé braqueur qui à l’aide d’une kalachnikov, tenait ses victimes en respect et les dépouillait de leurs biens, a informé une source policière, le jeudi 9 décembre 2021.

Spécialisé dans les braquages, les vols à main armée dans les boutiques de vente de marchandises diverses et les vols d’engins à deux roues, il avait comme zones de prédilection, entre autres, les quartiers Wemtenga, Bissighin, zone SONATUR, Université Saint Thomas d’Acquin et le côté Est de la mairie de Saaba, selon la Police.

Il a été mis aux arrêts alors qu’«il s’apprêtait à pénétrer dans une maison inachevée, dans un non-loti, située à quelques encablures de la mairie de Saaba». «Il a été trouvé en sa possession un fusil Kalachnikov avec un chargeur garni de dix-huit munitions, le tout camouflé dans un sac de riz vide», a fait savoir la source policière.

Selon les informations, avant de passer à l’acte, il ciblait les boutiques situées dans les zones obscures et la nuit tombée, il s’habillait en tenue scolaire couleur kaki, une casquette et un cache-nez, et profitait de l’inattention des propriétaires et leurs voisins pour faire irruption à l’intérieur. A l’aide de son fusil, il dépouillait ses victimes de toutes leurs recettes et objets de valeur, effectuait des tirs de sommation avant de disparaitre dans la nature.

Entendu, il affirme avoir commis le vol de plusieurs vélomoteurs toutes marques confondues, des téléphones portables, des numéraires, des bidons d’huile, des sacs de riz et plusieurs autres objets.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire