Accueil A la une Ouagadougou: la marche du 22 janvier interdite par la Mairie

Ouagadougou: la marche du 22 janvier interdite par la Mairie

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé

La mairie de Ouagadougou a interdit, jeudi 20 janvier 2022, la marche du 22 janvier à Ouagadougou, organisée par le mouvement ‘’Sauvons le Burkina’’. Les raisons de cette décision, selon l’autorité municipale, sont sécuritaires et aussi parce que l’organisation de la société civile «n’a pas prouvé son existence légale (récépissé), lors du dépôt de sa lettre d’information auprès de la mairie».

La marche du 22 janvier 2022, organisée par le mouvement ‘’Sauvons le Burkina’’ pour dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire, a été interdite par la mairie de la commune de Ouagadougou. L’autorité municipale l’a annoncé jeudi 20 janvier 2022, dans une lettre, soulignant que ladite manifestation n’était pas légale. Le Secrétaire général de la commune de Ouagadougou, Christian Charles Rouamba, a confié que le mouvement n’avait pas joint, le 10 janvier dernier, son récépissé lors du dépôt de sa lettre d’information auprès de la mairie.

La raison principale de l’interdiction de la marche, à en croire le Secrétaire général, n’est pas liée à ces «impairs», mais à des impératifs sécuritaires. La note d’interdiction de la manifestation a été envoyée à des Institutions telles que le gouvernorat de la région du Centre, la Police municipale, la Police nationale, et la Gendarmerie nationale.

Le mouvement ‘’Sauvons le Burkina’’ a, auparavant, organisé une marche le 27 novembre 2021, marquée par des courses-poursuites entre la Gendarmerie et les manifestants. Cette manifestation avait entraîné la mise à sac du service d’État-civil de la mairie de Ouagadougou. Les responsables du mouvement, initiateurs de la marche, à l’issue des manifestations, avaient été interpellés puis condamnés avec sursis.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire