Accueil A la une Ouagadougou: le gouvernement rassure sur la qualité du poisson commercialisé

Ouagadougou: le gouvernement rassure sur la qualité du poisson commercialisé

3169
3

Le gouvernement burkinabè a rassuré, ce dimanche 23 février 2020, sur la qualité des produits halieutiques commercialisés, notamment le poisson, à Ouagadougou, à la suite de certaines publications sur des réseaux sociaux qui appellaient à boycotter les produits évoqués.

« Depuis le 20 février 2020, des vidéos circulent sur les réseaux sociaux sur les qualités du poisson congelé importé et  commercialisé dans la ville de Ouagadougou », lit-on dans une déclaration du gouvernement. « Selon ces vidéos, il s’agirait de produits à base de matière plastique non comestibles qui seraient vendus à la place du poisson », regrette le texte.

Le ministère des ressources Animales et Halieutiques voudrait rassurer les consommateurs de la ville de Ouagadougou que « les contrôles appropriés au titre des importateurs agréés sont toujours prestement effectués ».

Le ministère les invite « à ne pas céder à la panique ». « En effet,  la Direction générale des Services vétérinaires (DGSV) qui a pour mission de veiller à la protection de la santé publique assure régulièrement le contrôle et l’inspection des produits halieutiques importés au Burkina Faso », poursuit le document.

« A ce titre tous les produits reconnus impropres à la consommation sont saisis et détruits », indique la note de la direction de communication du MRAH.

La DGSV appelle à la collaboration des populations pour mener à bien sa mission et les invite à  informer ses services compétents, les forces de défense et de sécurité ou les organisations de consommateurs de tout évènement inhabituel constaté en lien avec la qualité des denrées alimentaires d’origine animale.

Par Wakat Séra 

3 Commentaires

  1. Oui mais les autorités compétentes ont aussi le devoir d’éclairer les consommateurs sur l’origine du poison plastique dont il est question, car c’est une réalité.

  2. Pour rassurer le consommateur, il faudra d’abord identifier l’origine du poisson mis en cause et sanctionner les fautifs. Comment ce poisson est-il parvenu sur le marché sous le nez et à la barbe des services techniques compétents ?

  3. Personne ne doute de la qualité du poisson mais nous disons que il y’a des poissons en plastique dans la ville de OUAGA. J’ai moi même été victime. Et comme j’étais averti je ne consomme pas au hasard. Comme preuve j’ai même fait sécher ce soit disant poisson et je l’ai à ma possession. Merci

Laisser un commentaire