Accueil Politique Ouagadougou: les conseillers adoptent 17 points à l’unanimité

Ouagadougou: les conseillers adoptent 17 points à l’unanimité

Les responsables de la mairie de Ouagadougou

Les conseillers de Ouagadougou ont adopté à l’unanimité ce mercredi 24 février 2021, 17 points qui étaient à l’ordre jour de la deuxième session extraordinaire du Conseil municipal. L’adoption de ces points permettront d’améliorer les services sociaux de bases et de prendre en compte les différentes délibérations sur des dons des partenaires de la commune, a affirmé le maire Armand Béouindé.

L’Agence de développement des collectivités territoriales met des fonds à la disposition de la commune pour les services sociaux de bases. Notamment les investissements au niveau des écoles et des centres de santé. « Donc la procédure veut que quand ces fonds sont mis à notre disposition, nous puissions informer tous les conseillers et leur indiquer les investissements qui vont être faits avec ces fonds-là », a expliqué à la fin de la session, Armand Béouindé.

Une vue des participants à la deuxième session extraordinaire du Conseil municipal de Ouagadougou

Pour lui, « cela doit être acté par une délibération qui sera l’élément déclencheur de la mobilisation de ces ressources ». Lors de cette rencontre également, « il y a eu  des délibérations sur des dons » que plusieurs partenaires ont fait à la mairie, a-t-il poursuivi, signifiant que « vous savez que pour accepter un don au niveau des collectivités territoriales, les conseillers doivent se prononcer sur ces dons et donner leur quitus ».

Le maire de Ouagadougou, Roland Armand Pierre Béouindé

Aussi, les dons sont actés par une délibération. « Ce qui permet de prendre ça dans la comptabilité matière de la commune et de pouvoir affecter, s’il y a lieu, des ressources pour pouvoir le faire fonctionner ou bien pour pouvoir couvrir l’entretien », a continué le maire de Ouagadougou qui a ajouté qu’il y a eu enfin « des discussions sur des informations diverses » qui ont été également portées à l’endroit des 127 participants de la deuxième session extraordinaire du Conseil municipal.

Il s’agit notamment de toutes les activités qui ont eu lieu entre les deux sessions. « L’une des activités les plus marquantes, c’est la constitution effective de la communauté de commune de Grand Ouaga qui regroupe huit communes qui entourent Ouagadougou plus la capitale elle-même qui se sont mises ensemble pour gérer un certain nombre de projets structurants au bénéfice des populations du Grand Ouaga », a précisé Roland Armand Pierre Béouindé.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire