Accueil A la une Ouagadougou : onze présumés trafiquants de personnes aux arrêts

Ouagadougou : onze présumés trafiquants de personnes aux arrêts

La police burkinabè affirme avoir mis aux arrêts onze présumés trafiquants de personnes, selon une note dont la rédaction de Wakat Séra a pris connaissance.

Onze personnes membres d’une « société fictive » dénommée « Compagnie Internationale de Commerce et de Services », ont été mis aux arrêts. Ils sont poursuivis pour « activités illicites dont l’escroquerie portant sur une somme d’environ 7 710 000 FCFA et le trafic de plus d’une centaine de personnes », lit-on dans le document de la police.

Selon la Police, ces personnes « prétextant être des formateurs dans plusieurs domaines, notamment la comptabilité, le marketing, l’informatique, les mines et carrières, réussissaient à extorquer d’importantes sommes d’argent à leurs victimes, majoritairement des jeunes, dont l’âge est compris entre 15 et 30ans ». « Ils les hébergeaient dans les quartiers périphériques de la capitale et les envoyaient souvent même dans des pays voisins », poursuit la note.

Ces arrestations ont été possibles grâce à la collaboration de la population, la Police nationale, à travers la Division des Investigations Criminelles (DIC) de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ).

La Police nationale invite l’ensemble des citoyens à plus de vigilance relativement à certaines offres d’emplois.

Par Wakat séra

Laisser un commentaire