Accueil A la une Présidentielle 2020 au Burkina : qui sera éjecté de la liste des...

Présidentielle 2020 au Burkina : qui sera éjecté de la liste des candidatures

471
0

La Commission de validation des dossiers des candidatures pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 au Burkina a débuté, ce mardi 6 octobre 2020, ses travaux. Elle est chargée d’examiner les candidatures soumises à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), en vue de dresser une liste de ceux qui seront retenus pour la course à Kosyam, en attendant l’avis du Conseil Constitutionnel.

Les travaux de la commission de validation des candidatures pour l’élection présidentielle, présidés par le président de la Ceni Newton Hamed Barry, se dérouleront à huis clos, du 6 au 7 octobre 2020. Ils consisteront à vérifier si les dossiers soumis sont au complet et s’ils sont conformes comme l’exige la loi, en présence de tous ceux qui ont déposé leur candidature ou leurs représentants.

Les dossiers qui ne seront pas au complet, ne peuvent plus être complétés à ce stade des travaux. A l’issue des travaux seules les candidatures qui seront retenues se positionneront pour la course à la magistrature suprême.  

« Après cette étape, c’est la campagne. Ceux qui seront retenus battront campagne », a dit M. Barry, signifiant que « ceux qui ne seront pas retenus iront s’occuper de ce dont ils avaient l’habitude ».

Selon le président de la Ceni, après ces travaux, si un candidat n’est pas satisfait, il peut saisir Conseil Constitutionnel. Il a par ailleurs souligné que son institution transmettra un rapport au Conseil Constitutionnel, à la fin des travaux de validation des dossiers.

Du 28 septembre au 2 octobre 2020, la Ceni à procédé à la réception des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle à venir. C’est au total 23 candidatures qui ont été réceptionnées et qui seront soumises à l’examen de la commission de validation.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire