Accueil A la une Présidentielle au Burkina: « L’heure est au vote et non aux polémiques » (Roch...

Présidentielle au Burkina: « L’heure est au vote et non aux polémiques » (Roch Kaboré)

199
0
Roch Kaboré, candidat à sa propre succession a voté à l'école primaire de Patte d'Oie (Ph. Wakat Séra)

Le président sortant, Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession, a réagi ce dimanche 22 novembre 2020, après son vote à l’école primaire publique Patte d’Oie A et B à Ouagadougou, que « l’heure est au vote et non aux polémiques », face à ses adversaires qui accusent son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de velléité de « fraudes » électorales.

« L’heure est au vote et non aux polémiques. Nous aurons l’occasion de revenir en son temps sur cette question », a répondu Roch Kaboré aux journalistes, après son vote au bureau n°1.

« Aujourd’hui, ce que je voudrais simplement dire, c’est que je suis venu voter, un acte citoyen, et j’appelle tous les Burkinabè quelles que soient leurs tendances, à ne pas faire preuve de paresse parce qu’il s’agit de la démocratie du Burkina Faso, du développement du Burkina Faso et de la paix dans notre pays », a enchaîné le champion du MPP qui insiste sur le fait qu' »il est important que chaque Burkinabè aille voter et choisir celui qui dirigera le pays demain ».

Élections 2020 au Burkina : des candidats dénoncent « une fraude massive » en préparation

Les accusations et autres « polémiques seront abordées » un autre jour, selon le candidat à la présidentielle Roch Kaboré. « On a fait la campagne, chacun a parlé, c’est terminé, aujourd’hui on vote », a-t-il conclu.

Les populations sont sortis massivement dans la matinée de ce dimanche pour choisir entre les 13 candidats en lice pour la présidentielle, celui qui dirigera la destinée du Burkina Faso, les cinq ans à venir.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire