Accueil A la une Présidentielle en Côte d’Ivoire: «Les Ivoiriens sont inquiets et ont peur»

Présidentielle en Côte d’Ivoire: «Les Ivoiriens sont inquiets et ont peur»

Le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara (Ph. lopinion.fr)

Ceci est l’Appel des Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale à la procureure, relatif à la situation de crise pré-électorale en Côte d’Ivoire.

«Nous, Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI,

Observons  que depuis le mois d’Août 2020, la Côte d’Ivoire traverse une crise pré-électorale.

Notons que cette situation est consécutive à l’annonce de la candidature de M. Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020.

De ce fait, plusieurs manifestations de protestation ont été organisées dans plusieurs localités, par des opposants politiques et des leaders de la société civile. Interdites par le Gouvernement, ces manifestations ont donné lieu à des violences résultant, d’une part, d’altercations entre les manifestants de l’opposition et les forces de défense et de sécurité, et d’autre part, des affrontements entre différentes communautés. Ces violences ont occasionné des pertes en vies humaines ( environ une quinzaine), des destructions de biens publics et des arrestations.

Aujourd’hui, à environ un mois de l’élection présidentielle, la tension est montée d’un cran, avec des appels aux meurtres, des discours de haine, de xénophobie, des violences verbales, etc.

Les Ivoiriens sont inquiets et ont peur. Ils ne souhaitent plus revivre la crise post-électorale de 2010 qui avait fait plus  de3 000 morts.

Face à cette situation qui peut engendrer des crimes graves, et eu égard au fait que la Côte d’Ivoire est toujours sous enquête de la CPI, les Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI, demandent à Mme la Procureure de la CPI d’envoyer un signal fort aux acteurs politiques ivoiriens afin de les dissuader à la commission de crimes . Ce message pourrait éviter un «remake de 2010». Ne dit-on pas que mieux vaut prévenir que de guérir?

La Cpi doit aussi jouer son rôle de prévention.»

Pour les Coalitions Africaines Francophones pour la CPI,

Ali Ouattara, Porte – parole, Point Focal Afrique de l’Ouest du Réseau Africain pour la Justice Pénale Internationale

Organisations signataires

  1. Coalition burundaise pour la CPI
  2. Coalition centrafricaine pour la CPI
  3. Coalition guinéenne pour la CPI
  4. Coalition ivoirienne pour la CPI
  5. Coalition malienne Pour la CPI
  6. Coalition marocaine pour la CPI
  7. Coalition nationale (RDC) pour la CPI
  8. Coalition tchadienne pour la CPI

Laisser un commentaire