Accueil Politique Projet d’une nouvelle Constitution : Le Pr Loada dit espérer qu’elle consacre plus...

Projet d’une nouvelle Constitution : Le Pr Loada dit espérer qu’elle consacre plus de libertés et de démocratie

Une vue de l'assistance durant le dialogue démocratique du CGD

Au cours d’un dialogue démocratique dont il a désormais l’habitude, le Centre pour la gouvernance démocratique(CGD) s’est penché sur la gouvernance du pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré. Conduit par le Pr Augustin Loada, cette analyse présente de bons points comme des aspects à corriger.

Le professeur Augustin Loada s’est réjoui du fait qu’une nouvelle Constitution soit en cours d’élaboration. Il dit espérer que la nouvelle loi fondamentale élargira les libertés et partant la démocratie.

La justice, clé de voûte de la démocratie

L’ancien ministre de la Transition a dit qu’en matière de justice, clé de voûte de la démocratie, il reste énormément de choses à faire au Burkina Faso pour garantir l’indépendance de cette institution. En face de cela, il y a les attentes des populations relativement aux dossiers de crimes économiques et de sang pendants. Mais de façon globale, selon Loada, les choses vont dans le bon sens, car « les droits civiques et démocratiques sont respectés ». Le bémol à ce niveau, ce sont les droits socio-économiques des populations qui sont encore en souffrance. En disant cela, il dit penser aux revendications syndicales.

  Violence pendant les élections municipales

Revenant sur les élections passées, le communicateur a fait remarquer que les municipales ont été caractérisées par une violence inédite. A ce chapitre des partis politiques, il a fait remarquer qu’il y a une recomposition avec des alliances qui se sont nouées autour de la majorité. Il a également relevé la recomposition au niveau de l’opposition dont une faction a la conviction qu’il ne peut y avoir de réconciliation nationale si les dossiers de justice restent en l’état.

Wakat Séra

 

Laisser un commentaire